Sayfadaki görseller
PDF
ePub

Marco Polo, l'Exploration du Globe; F. de Barberino, la Philosophie morale.

Quant à la seconde série, elle renferme : Guillaume Tel, ou les Jacqueries du XIV° siècle; F. Pétrarque, Philosophie morale et religieuse ; Boccace, l’Érudition; Geoffroy Chaucer, les libres penseurs; E.-S. Piccolomini, la Politesse moderne ; Brunellesco, l'Architecture classique; Gutemberg, l'Imprimerie; Marsile Ficin, le Platonisme au XVe siècle ; Léonard de Vinci, Arts, Sciences; L. Arioste, Mæurs en Italie ; Rabelais, Mæurs en France; J. Bodin, Droit politique; M. Luther et Ignace de Loyola , la Reforme; Bernard Palissy, Chimie, Géologie ; André Vesale, Anatomie, Médecine ; Palestrina, Musique.

En incarnant mes sujets, si je puis parler ainsi, dans la personne des grands hommes modernes qui, jusqu'à Galilée, ont le plus puissamment contribué à faire refleurir en Europe les précieuses connaissances léguées par les deux peuples les plus civilisés de l'antiquité, les Grecs et les Romains, j'ai pensé que l'histoire de chacune d'elles se tronvant liée à la vie de l'homme qui l'a retravaillée le plus tôt ou avec le plus d'ardeur, deviendrait par cela même plus intéressante et plus originale. Je crois même pouvoir affirmer que cette forme biographique est favorable au développement de l'ensemble de mon ouvrage, puisqu'il détermine l'ordre chronologique dans lequel les différentes études sur lesquelles repose le savoir humain, se sont successivement développées, depuis le milieu du xr* siècle, jusqu'au xvire exclusivement,

Mais je reviens à Dante et à la Poésie amoureuse, travail sur lequel je n'ajouterai que quelques lignes. Lorsqu'en 1841, je publiai la traduction de la Vie nouvelle de Dante Alighieri, je prévins que cet opuscule était destiné à faire

[ocr errors]

32

39

45
id.

id.

[ocr errors]
[ocr errors]

.

.

trouvères....

De la Tenson, petit poème particulier aux Provençaux.

Sujets de Tenson. .

78

79

80

partie de l'ouvrage que je publie aujourd'hui; on ne s'éionnera donc pas de l'y retrouver.

La lecture de la Vie nouvelle a déjà familiarisé les esprits avec ce qu'il y a d'étrange dans les poésies et surtout dans les doctrines du poète florentin; en sorte que

enbardi par le succès de ma première entreprise, j'ai tenté de traduire pour la première fois , dans notre langue française, les Chansons, ou Odes amoureuses et mystiques d'Alighieri, compositions qui doivent être considérées comme déterminant les limites extrêmes du Lyrisme italien.

A ces Chansons qui sont précédées de vers amoureux composés par les plus célèbres poètes avant Dante, tels que l'empereur Frédéric II, Pierre des Vignes, François d'Assises et Guido Cavalcanti ; j'ai ajouté un recueil des pièces da même genre écrites, après Dante, par Jacopone de Todi, F. Pétrarque, Hafiz, Savonarola, Laurent-le-Magnifique, Michel-Ange Buonarotti, Vittoria Colonna, sainte Thérèse, saint Jean-de-la-Croix, Torquato Tasso, et Shakespeare.

A la traduction de celles de ces poésies écrites dans les langues de l'Europe , j'ai joint les textes qu'on ne rassemblerait qu'avec peine, ayant d'ailleurs l'intention de rendre le contrôle de mes traductions plus facile, et de mettre les lecteurs à même de juger des nombreuses et redoutables difficultés que j'ai essayé de surmonter.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
« ÖncekiDevam »