Voyage du jeune Anacharsis en Grèce: vers le milieu du quatrième siècle avant l'ère vulgaire

Ön Kapak
Chez Janet et Cotelle, 1824
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 157 - Le roi, étonné de la tranquillité des Lacédémoniens, attendit quelques jours pour leur laisser le temps de la réflexion. Le cinquième, il écrivit à Léonidas : " Si tu veux te soumettre, je te donnerai l'empire de la Grèce.
Sayfa 160 - Ses soldats ne répondirent que par un cri de joie. Il leur fait prendre un repas frugal, en disant: " Nous en prendrons bientôt un autre chez Pluton." Toutes ses paroles laissaient une impression profonde dans les esprits. Près d'attaquer l'ennemi, il est ému sur le sort de deux Spartiates qui lui étaient unis par le sang et par l' amitié ; il donne un premier une lettre, au second une commission secrète pour les magistrats de Lacédémone.
Sayfa 159 - Perses continuèrent leur route. Pendant la nuit, Léonidas avait été instruit de leur projet par des transfuges échappés du camp de Xerxès; et, le lendemain matin, il le fut de leurs succès par des sentinelles accourues du haut de la montagne. A cette terrible nouvelle , les chefs des Grecs s'assemblèrent.
Sayfa 163 - Deux autres, également absents par ordre du général, furent soupçonnés, à leur retour, de n'avoir pas fait tous leurs efforts pour se trouver au combat. Ce doute les couvrit d'infamie. L'un s'arracha la vie ; l'autre n'eut d'autre ressource que de la perdre quelque temps après à. la bataille de Platée.
Sayfa 246 - ... à vivre, ils devaient du moins les passer dans le sein des plaisirs. Au bout de deux ans, la peste parut se calmer. Pendant ce repos, on s'aperçut plus d'une fois que le germe de la contagion...
Sayfa 158 - Xerxès, témoin de leur fuite, s'élança, dit-on, plus d'une fois de son trône, et craignit 40 pour son armée. Le lendemain le combat recommença, mais avec si peu de succès de la part des Perses, que Xerxès désespérait de forcer le passage.
Sayfa 163 - L'ambition de la gloire , l'amour de la patrie , toutes les vertus furent portées au plus haut degré , et les âmes à une élévation jusqu'alors inconnue. C'est là le temps des grandes choses , et ce n'est pas celui qu'il faut choisir pour donner des fers à des peuples animés de si nobles seul 'niions.
Sayfa 246 - ... le partage ou la proie des citoyens les plus obscurs, frappèrent vivement ceux qui n'ont d'autre principe que la crainte. Persuadés que les Dieux ne prenaient plus d'intérêt à la vertu, et que la vengeance des lois ne serait pas aussi prompte que la mort dont ils étaient...
Sayfa 160 - Des bruits sourds, des cris affreux annoncent que les troupes d'Hydarnès sont détruites ; que toute l'armée le sera bientôt par les forces réunies de la Grèce. Les plus courageux des Perses ne pouvant entendre la voix de leurs généraux, ne sachant où porter leurs pas, où diriger leurs coups, se...
Sayfa 37 - ... facilité qu'ont les hommes de s'accoutumer à tout, excepté au repos et au bonheur. Toute la terre avait les yeux fixés sur les campagnes de Troie , sur ces lieux où la gloire appelait à grands cris les princes qui n'avaient pas été du commencement de l'expédition.

Kaynakça bilgileri