Oeuvres de F.-B. Hoffmann, 9. cilt

Ön Kapak
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 464 - Sous le monde réel, il existe un monde idéal, qui se montre resplendissant à l'œil de ceux que des méditations graves ont accoutumés à voir dans les choses plus que les choses.
Sayfa 13 - Las d'espérer et de me plaindre Des muses, des grands, et du sort, C'est ici que j'attends la mort, Sans la désirer ni la craindre.
Sayfa 472 - Le chemin est tracé, rien ne vous retient plus : Vous n'avez qu'à marcher de vertus en vertus. Mais si de vos flatteurs vous suivez la maxime, II vous faudra, Seigneur, courir de crime en crime, Soutenir vos rigueurs par d'autres cruautés, Et laver dans le sang vos bras ensanglantés.
Sayfa 165 - Jéhovah de M. de Chateaubriand a été un fort bon politique; car les hommes qui n'aiment ni le tigre, ni le chevalet, seront gens à se contenter des limpides ruisseaux, des bosquets enchantés, et ils renonceront à un paradis qu'il faut payer si cher. Mais si cette peinture riante d'un lieu d'expiation...
Sayfa 202 - Avant que le souvenir entre en partage avec l'espérance, avant que les paroles aient exprimé les sentiments, avant que l'éloquence ait su peindre ce que l'on éprouve, il ya dans ces premiers instants je ne sais quel vague, je ne sais quel mystère d'imagination, plus passager que le bonheur même, mais plus céleste encore que lui.
Sayfa 131 - Pour rendre le lecteur juge impartial de ce grand procès littéraire, il m'a semblé qu'il fallait chercher un sujet qui renfermât dans un même cadre le tableau des deux religions, la morale, les sacrifices, les pompes des deux cultes; un sujet où le langage de la Genèse pût se faire entendre auprès de celui de l'Odyssée...
Sayfa 396 - S'ouvrant encore à la maternité , Dans l'air brûlant qui la frappe au passage , Respirerait l'amour, la volupté, Et saisirait , dans ce vague nuage , Le germe errant de la fécondité. Ainsi les fleurs, amusement du sage , Dans tous les temps, à la ville, au village , Charment ses goûts , occupent ses loisirs. Là , point d'ingrat qui trompe son attente , . Point de méchant qui nuise à ses désirs, Point d'envieux que sa fortune tente , Point de remords qui suive ses plaisirs.
Sayfa 469 - les anciens et les grands écrivains modernes ont toujours parlé aux sens pour mieux émouvoir l'esprit. Ils ne nous ont pas montré des robes de vapeur...
Sayfa 170 - ... pas loin où ils auront quelque honte de leur ridicule enthousiasme. La conception de cet ouvrage est une grande folie, et le mélange du sacré et du profane y est un grand scandale. Je ne serois pas étonné que quelques prélats, quelques pasteurs, ou autres personnages bien pieux , s'élevassent contre une production dont l'effet est si contraire à l'intention de l'auteur. En revanche, les Martyrs plairont beaucoup aux philosophes et aux amateurs de la mythologie païenne, à laquelle M....
Sayfa 36 - L'œil enflammé , polissent leurs armures. La lance au poing, l'un exerce en champ clos Son destrier fatigué du repos; L'autre, aux caveaux des vieilles basiliques, De ses aïeux vient toucher les reliques, Ou visiter la tombe des héros. Loin des regards, beautés mélancoliques, Vous achevez, en les baignant de pleurs, Lns tendres nœuds de rubans et de fleurs, De nœuds plus doux images symboliques.

Kaynakça bilgileri