Pouvoir du pape au Moyen âge: ou recherches historiques sur l'origine de la souveraineté temporelle du Saint-Siège, et sur le droit public du Moyen âge relativement à la déposition des souverains. Précédées d'une introd. sur les honneurs et les prérogatives temporelles ..., 1. cilt

Ön Kapak
libr. Perisse Frères, 1845 - 799 sayfa
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Ýçindekiler

Cette conséquence reconnue par des auteurs non suspects
45
Deuxième règle Ne jamais extorquer par la violence anë profession de foi 74
53
Troisième règle Ne jamais infliger la peine de mort pour le seul fait de la croyance
54
Quatrième règle Sopposer fortement à lhérésie naissante 76
56
Rigueur ordinaire des lois pénales à cette époque
57
Adoucissements dans la pratique
58
bli selon les conjonctures
59
Raisons de cette sévérité 82
60
Lois de Constantin
61
Lois de Théodose le Grand Origine de linquisition 84
62
Lois dHonorius et de Théodose le Jeune les hérétiques in capables de tout emploi civil 87
63
Lois de Marcien confirmant et renouvelant les précédentes 88
67
La protection des princes insuffisante pour soutenir lÉglise nécessité de lassistance divine
68
Principes de lÉglise primitive sur le renoncement aux biens de la terre
69
La pratique conforme à ces principes
70
Richesses de quelques églises pendant les persécutions
71
Accroissement des biens ecclésiastiques depuis la conversion
72
de Constantin 73 Ses libéralités en vers lÉglise romaine
73
Sources de ces libéralités Immenses revenus de lempire
74
restitutions libé ralités des fidèles etc 114
75
Dimes prémices donations entrevifs et par testament
76
La libéralité des fidèles excitée par les exhortations des saints docteurs
77
Ils blâment les donations excessives ou indiscrètes
78
Richesses des églises patriarcales
79
ses nombreux patrimoines
80
Précieux résultats des richesses du clergé pour le bien de la société
81
hôpitaux
82
Rachat des captifs affranchissement des esclaves
83
Libéralités immenses de lÉglise romaine
84
Laccroissement des biens ecclésiastiques généralement avan tageux à la société
85
Injustice des invectives contre le clergé sur ce sujet
86
Réponse de saint Jean Chrysostome à ces iovectives
87
Origine des immunités ecclésiastiques
88
Droit dasile son origine
94
Conséquence de tous ces faits relativement à la persuasion
98
Raisons encore plus fortes pour exempter le clergé de
101
dAlexandrie
116
La difficulté levée par le consentement des princes français
130
SIV Immunités écclésiastiques sous les empereurs chrétiens droit Wasile
131
port aux souverains feudataires du sainlsiége
136
98
162
99
163
101
164
103
166
105
169
118
175
120
189
Ive siècle
194
Puissantes ressources pour lItalie dans la sagesse et la vertu des Papes
195
Objet el plan de cette première partie
196
CHAPITRE PREMIER Exposition des faits relatifs au pouvoir temporel des Papes en Italie depuis la conversion de Constantin jusquà lélévation de C...
197
Pouvoir temporel du Pape avant la fin du zve siècle ib 6 Donation prétendue de Constantin ib 7 Sa fausseté prouvée par lhistoire
198
Accroissement du pouvoir temporel du Pape sous Honorius ib Gélase sur la distinction des deux puissances
199
doctrine du pape 10 Cette doctrine inculquéc par le pape Symmaque
202
Motifs de la générosité des empereurs envers le saintsiége
203
Lombards
204
Ces motifs encore plus puissants sous la monarchie des 13 Pouvoir temporel de saint Grégoire le Grand
206
sa prudence
208
due à lempereur
209
Ses principes et sa conduite relativement à la soumission 16 Ses exemples sur ce point imités par ses successeurs
211
eurs à légard de lItalie et du saintsiége
212
Lautorité du Pape saccroit par suite de cette imprudence
213
Révolution en Italie sous le pontificat de Grégoire II ses véritables causes
214
Le récit de Paul Diacre sur ce point confirmé par celui dAnastase
215
Conséqnences remarquables du récit de ces auteurs
219
Opposition de ce récit avec celui des historiens grecs
220
Imporlance dexaminer lautorité des historieus grecs sur ce point
221
Accord de Paul Diacre avec Anastase le Bibliothécaire ib 25 Impossibilité de concilier ici les historiens grecs avec les latins
223
Lopposition de ces auteurs facile à expliquer ib 27 Le récit des auteurs grecs nest pas ici dun grand poids
224
La conduite de ce pontife approuvée par les auteurs mo dernes les moins suspects
228
Sa modération imitée par Grégoire III
229
Léon lIsaurien indispose de plus en plus lItalie par ses excès
230
Bonne intelligence du Pape et de lempereur sous le pouti
236
Cette incompatibilité na pas été établie dans la loi nou
240
122
242
Celle persuasion partagée par le sénat et le peuple romain
249
CHAPITRE II
261
III Arant la donation de Pepin en 754 quelque étendu que fût
271
Croyance et pratique constante de lÉglise sur ce point
278
V Depuis lélévation de Charlemagne à lempire le Pape continua
280
plication
284
123
292
Charlemagne et ses successeurs
302
offraient la religion et le clergé
367
Tableau de la société au moyen âge ib 33 Ignorance et barbarie de cette époque
368
Désordres la société au temps de Grégoire VII
369
Ces désordres souvent fomentés par les exemples des princes
370
Le clergé toujours distingué par ses lumières et ses vertus surtout dans les monastères
373
Spectacle édifiant des principaux ordres monastiques
375
Les désordres du moyen âge souvent exagérés par les au teurs modernes
376
Ce fait important reconnu par des auteurs non suspects ib 41 Aveux remarquables de Hallam sur ce sujet ib 42 Services rendus à la société par les ord...
377
Aveux de M Guizot Influence du clergé sur la civilisation européenne
378
Action salutaire de lÉglise pour lamélioration sociale
380
Aveux de Voltaire Ulilité des ordres monastiques
382
Injustes déclamations de certains auteurs sur ce point
383
clergé dans lordre temporel au moyen âge
384
Linfluence du 48 Deuxième consequence Origine des seigneuries ecclésias tiques
385
Linfluence du Pape dans le gouver nement des États
386
Droit de suzeraineté du saintsiége sur plusieurs États
387
Linfluence du Pape plus fréquente et plus étendue à lé poque des croisades
388
Exemples remarquables de celte influence
390
Nécessité de linfluence du clergé dans lordre temporel au moyen âge reconnue par des auteurs non suspects
392
Témoignage de Bernardi
394
Aveux de Hurter ib 57 Plusieurs écrivains modernes peu daccord avec euxmêmes sur ce point
395
128
396
Ster Effets temporels de la pénitence publique
397
Ancienne discipline de lÉglise sur la pénitence publique ib 60 Effets temporels de la pénitence publique en Occident du Ive au vin siècle
398
Témoignage remarquable de saint Léon sur ce point
399
Canons de divers conciles sur le même sujet
400
Les effets dont il sagit attachés à la pénitence publique même faite par pure devotion
402
Cet usage autorisé par les deux puissances dans le royaume des Goths
404
Cet usage tombe peu à peu en désuétude depuis le ixº
410
Rigueur de cette discipline avant Grégoire VII
416
Circonstances favorables à létablissement de cette disci
422
Preuves particulières de celle persuasion par rapport
423
Décrets du quatrième concile général de Latran
428
130
475
132
478
134
480
138
482
140
483
17
492
20
507
CHAPITRE III
512
173
516
du droit divin
520
Indices prétendus de lopinion théologique du droit divin
526
Conséquence de ces explications
532
ses successeurs
535
rie des deux glaives
547
Examen des principaux actes el décrets des conciles et des sou
553
En quel sens il emploie lallégorie des deux grands lumi
559
La conduite dInnocent III en cette occasion justifiée
566
Conclusion remarquable de cette bulle
572
Décrets du saintsiége contre les rois dAngleterre au xvi
583
26
589
Bref de Paul V contre le serment dallégeance
590
Cette bulle expliquée daprès les mêmes principes que celles
596
1r Preuves tirées de la constitution commune à tous les États
602
Le roi rebelle envers Dieu et envers lÉglise privé de
607
Consequences remarquables de ces droits
613
Il a conservé ce droit longtemps après
619
Conséquence de ce mode délection
625
29
628
Conséquences de ces dispositions
631
30
650
Suède et Norwege
656
Sur lavilissement prétendu de la souveraineté dans lesprit
666
puissances
677
Avantages réels de ce pouvoir
683
Avantages de ce pouvoir pour le maintien de la tranquillité
691
du moyen âge
695
pales églises de Rome et des environs
705
Sur la valeur des trois talents et demi dor de revenu annuel
711
180
721
TROISIÈME QUESTION Doù vient que la Donation de Constantin
722
SECONDE QUESTION
729
Origiue progrès et vicissitudes de lopinion qui attribue
738
181
746
Pourquoi elle a été dabord entendue dans un sens favora
749
Ouvrages à consulter sur les controverses relatives aux droits
752
183
764
188
777
666
784
191
785
FIN DE LA TABLE DES CHARITRES
798

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 657 - C'est le nœud secret de toutes les querelles qu'il eut avec les papes. Il employa tour à tour la souplesse et la violence, et le saint-siège le combattit avec les mêmes armes. Honorius III...
Sayfa 361 - On ne s'en plaignoit pas du temps de Charlemagne, parce que ce prince distingua toujours les anciennes familles d'avec les nouvelles : ce que Louis le Débonnaire et Charles le Chauve ne firent pas.
Sayfa 69 - ... approuver , corriger , enfin abattre toute hauteur qui s'élève contre la science de Dieu; la seconde est d'appuyer ces mêmes décisions dès qu'elles sont faites, sans se permettre jamais, sous aucun prétexte, de les interpréter.
Sayfa 676 - II est faux qu'il y ait eu une guerre proprement dite entre l'empire et le sacerdoce. On ne cesse de le répéter pour rendre le sacerdoce responsable de tout le sang versé pendant cette grande lutte ; mais, dans le vrai, ce fut une guerre entre l'Allemagne et l'Italie, entre l'usurpation et la liberté, entre le...
Sayfa 317 - Tant que l'Empire ro« main a subsisté, il renfermait dans sa vaste étendue presque « toute la chrétienté ; mais depuis que l'Europe est divisée entre « plusieurs princes indépendants les uns des autres, si le Pape « eût été sujet de l'un d'eux, il eût été à craindre que les autres <c n'eussent eu peine à le reconnaître pour père commun et que « les schismes n'eussent été fréquents.
Sayfa 686 - États isolés; ce fut un tribunal suprême, élevé au milieu de l'anarchie « universelle, et dont les arrêts furent quelquefois aussi respectables que « respectés : elle prévint et arrêta le despotisme des empereurs, remplaça le « défaut d'équilibre, et diminua les inconvénients du régime féodal
Sayfa 686 - Ces premiers Pontifes, en ne se mêlant des querelles temporelles que pour les apaiser, en avertissant les rois et les peuples de leurs devoirs, en reprenant leurs crimes, en réservant les excommunications pour les grands attentats, auraient toujours été regardés comme des images de DIEU sur la terre.
Sayfa 317 - Etat assez puissant pour n'être pas aisément opprimé par les autres souverains , afin qu'il fût plus libre dans l'exercice de sa puissance spirituelle, et qu'il pût contenir plus facilement tous les autres Evêques dans leurs devoirs.
Sayfa 317 - C'est par une heureuse suite de leur libéralité que l'Église, indépendante dans son chef de toutes les puissances temporelles, se voit en état d'exercer plus librement pour le bien commun et sous la commune protection des rois chrétiens cette puissance céleste de régir les âmes, et que, tenant en main la balance droite au milieu de tant d'empires souvent ennemis...
Sayfa 376 - D'ailleurs ces religieux cultivaient la terre, chantaient les « louanges de Dieu , vivaient sobrement, étaient hospitaliers; « et leurs exemples pouvaient servir à mitiger la férocité de ces « temps de barbarie On ne peut nier qu'il n'y ait eu, dans « le cloître, de grandes vertus.

Kaynakça bilgileri