Arama Görseller Haritalar Play YouTube Haberler Gmail Drive Daha fazlasý »
Oturum açýn
Kitaplar ... être pour attirer toute la cour dans sa chambre et non pas assez pour se priver... ile ilgili
" ... être pour attirer toute la cour dans sa chambre et non pas assez pour se priver de la conversation. Au reste, elle a une multitude d'amies et d'amis si prodigieuse, pour ne rien dire de ses amants, qu'on est quelquefois épouvanté comment elle peut... "
Journal des Savants - Sayfa 748
editör: - 1857
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La société française au XVIIe siècle d'après le Grand Cyrus de mlle de Scudéry

Victor Cousin - 1858 - 480 sayfa
...un jour où il y ait eu un divertissement à recevoir ; et si je l'ai vue quelquefois malade, ç'a été en certains temps mélancoliques où il n'y...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes. Je suis pourtant persuadé, quoi qu'elle...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

Introduction. Madame de Longueville. Condé, l'homme, l'amant, le capitaine ...

Victor Cousin - 1858
...certains tcrnps mélancoliques où il n'y avoit rien d'agréable à faire; encore ne l'étoit-clle qu'autant qu'il le falloit être pour attirer toute...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes, .le suis pourtant persuadé, quoi qu'elle...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La société franc̜aise au XVIIe siècle d'après le Grand Cyrus de mlle de ...

Victor Cousin - 1873
...en un jour où il y ait eu un divertissement à recevoir; et si je l'ai vue quelquefois malade, ça été en certains temps mélancoliques où il n'y...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes. Je suis pourtant persuadé, quoi qu'elle...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La Société Française Au Dix-septième Siècle

Thomas Frederick Crane - 1889 - 342 sayfa
...jamais été enrhumée en un jour où il y ait eu un divertissement à recevoir ; et si je l'ai 20 vue quelquefois malade, c'a été en certains temps...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la 5 fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes. Je suis pourtant persuadé, quoi...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La Société Française Au Dix-septième Siècle: An Account of French Society in ...

Thomas Frederick Crane - 1889 - 342 sayfa
...jamais été enrhumée en un jour où il y ait eu un divertissement à recevoir ; et si je l'ai 20 vue quelquefois malade, c'a été en certains temps...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la 5 fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes. Je suis pourtant persuadé, quoi...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La société française au dix-septième siècle

Thomas Frederick Crane - 1889 - 342 sayfa
...jamais été enrhumée en un jour oïl il y ait eu un divertissement à recevoir ; et si je l'ai 20 vue quelquefois malade, c'a été en certains temps...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la 5 fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes. Je suis pourtant persuadé, quoi...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

Lectures sur la société française aux XVIIe et XVIIIe siècles

Amédée Gasquet - 1896 - 318 sayfa
...mélancoliques où il n'y avait rien d'agréable à faire ; encore ne l'était-elle qu autant qu'il le fallait pour attirer toute la Cour dans sa chambre et non pas assez pour se priver de la conversation. VRAIES ET FAUSSES PRÉCIEUSES Imaginez-vous qu'il ya une femme à Mitylene qui, ayant vu Sapho 2, se...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La Société Française Au Dix-septième Siècle: An Account of French Society in ...

Thomas Frederick Crane - 1897 - 342 sayfa
...à recevoir ; et si je l'ai 20 vue quelquefois malade, c'a été en certains temps mélancoliques ou il n'y avoit rien d'agréable à faire ; encore ne...pour répondre à l'amitié de tant de personnes à la 5 fois. Cependant elle ne laisse pas de les satisfaire toutes. Je suis pourtant persuadé, quoi...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda

La société franc̜aise du XVIIe siècle: lectures extraites des mémoires et ...

Paul Bonnefon - 1903 - 421 sayfa
...mélancoliques où il n'y avait rien d'agréable à faire; encore ne l'ctaitelle qu'autant qu'il le fallait être pour attirer toute la cour dans sa chambre et...pour se priver de la conversation. Au reste, elle aune multitude d'amies et d'amis si prodigieuse, pour ne rien dire de ses amants1, qu'on est quelquefois...
Tam görünüm - Bu kitap hakkýnda




  1. Kitaplýðým
  2. Yardým
  3. Geliþmiþ Kitap Arama
  4. ePub olarak indirin
  5. PDF'yi Ýndir