Sayfadaki görseller
PDF
ePub
[blocks in formation]

Μηνός μεσάτος.
Milieu du Mois.

12 Scirophories , en l'honneur de Minerve,

de Cérés et de Proserpine. Bataille de 13 Mantinée. 14 Diipolies, ou Bouphonies, sacrifice de 15 bæufs à Jupiler Polieus, ou protecteur 16 de la ville. 17 18 19 20 Adonies, fête lugubre en mémoire de la

mort d’Adonis.

21

22
23 Séances de l'Aréopage.

249

. Μηνός φθίνονθος. Mois finissant.

25 Horaïes, sacrifices au Soleil et aux Heures.
26
27
28 Héraclées annuelles en l'honneur d'Hercule.
29
30 Sacrifice à Jupiter sauveur.

Arréphories, ou Herséphories, en l'honneur de

Minerve.

RAPPORT DES MOIS ATTIQUES

AVEC CEUX DU CALENDRIER EUROPÉEN,

Dans la première année de la lxxxj. olympiade,

448. année avant J. C.

[blocks in formation]

N. B. Ce Tableau présente l'ordre des mois d'après le cycle d'Har

palus; et le suivant, d'après celui de Méton. Dans ces deux périodes on intercalait un treizième mois, Posidéon II, pour accorder , au temps déterminé, les années lunaires , ou civiles et lunaires, avec le cours du soleil.

RAPPORT DES MOIS ATTIQUES

AVEC CEUX DU CALENDRIER EUROPÉEN,

Dans la première année de la xcij. olympiade,

année avant J. C.

413.

4 1 2.e

[blocks in formation]

de printemps.

i Munychion...
i Thargélion...
i Scirophorion ...

MOIS

27 Avril.

27 Mai.

TRIBUNAUX ET MAGISTRATS D'ATHÈNES.

Dans le XVI. Chapitre, on lit des résultats sur les différens magistrats d'Athènes. Sans doute que, si l'abbé Barthelemy eût donné lui-même celte nouvelle édition de son ouvrage, on y aurait trouvé des notions plus détaillées, soit dans une note, soit dans une table particulière. Nous avons cru devoir y suppléer par la nomenclature suivante, qui est accompagnée de quelques explications dans les articles sur lesquels l'abbé Barthelemy a gardé le silence. On s'est servi de tout ce qu'en rapportent Harpocration , Julius Pollux, et les anciens lexicographes imprimés, ainsi que Phocius et Eudème, dont les ouvrages sont encore manuscrits. Quoique les orateurs, les historiens, et les autres auteurs de l'antiquité ne fournissent pas sur cette matière des notions suffi santes, nous les avons néanmoins consultés avec soin. Parmi les écrivains modernes, Sigonius est celui qui l'a traitée le mieux ; mais les détails qu'il en offre ne sont pas toujours exacts, ni assez complets.

TRIBUNAUX.

و

1.° L'Ecclésie ('Eoxanoíce), ou Assemblée générale. 2.° Le Sénat (8878), ou Conseil des cinq cents. 3.° L'Aréopage ("Apao tác), ou Tribunal de la colline

de Mars. 4. Le Tribunal héliastique ('Halasiyor ), ou des Héliastes

('H20250cej), en deux et trois divisions, suivant les 5.° L'Epipalladium ( To bi nasadím), tribunal qui con

causes.

naissait du meurtre volontaire, etc. 6.° L’Epidelphinium ( to bta dragové), qui prononçait sur

le meurtre involontaire, etc. 7. L'Emphréattium (to u ograrlo7), ou du puits, sur les

meurtres des exilés, etc. 8.° L'Épiprytanium (sò i nieuleveim), ou tribunal qui

prenait connaissance des meurtres occasionnés par

des choses inanimées. 9. • L'Épithalattium ('Enı benátlcov), ou tribunal qui jugeait les délits commis sur mer,

mais dont l'autorité cessait à l'instant que l'ancre était jetée.

10. Le Tribunal de l'Archonte - Éponyme, ou premier

Archonte, composé de ce magistrat , de deux paredres ou assesseurs, et d'un scribe. Il connaissait

des tutéles, et des procés entre parens. 11. Celui de l’Archonte - Roi, composé de même. Il

jugeait du erime d'impiété, et des choses relatives au culte.

12.° Le Tribunal du Polémarque, ou troisième Archonte,

composé de même. Il prenait connaissance de toutes les affaires concernant les domiciliés et les

étrangers. 13.° Les Thesmothètes , tribunal de commerce et de

police générale.

« ÖncekiDevam »