Sayfadaki görseller
PDF
ePub

lieues.

toises.

7

..7 .7

..8.

455. 1400. 2345.

790. 1735.

180. 1125.

.8.

.9. .9. .9.

. 10.

10.

. 10.

.11. . 15. .18.

2070.

22.

..26. .30. .34. .37. .56. .75. · 94. 113. 151. 189. 226. .264.

302. .340. 378.

stades.

190.. 1200...

210., 220... 230...

240... 250... 260... 270... 280... 290... 300.... 400.. 500... 600...

515. 1460. 2405. 850. 300. 2250. 1700. 1150. 600. 50.

700... 800.

900... 1000.. 1500..

2000.

1750. 1500. 1250.

2000.. 2500... 3000.. 4000.. 5000.. 6000..

1000.

500. .

2000.

1500.

7000.. 8000..

1000.

500.

9000. 10000..

stades.

lieues.

toises.'

11000.

2000.

1500.

1000.

500.

.415.

453. . 491.

529. .567. .604. 642. .680.

2000.

1500.

1000.

12000.... 13000... 14000... 15000... 16000. 17000. . 18000... 19000.. 20000.... 25000... 30000... 40000... 50000.... 600oo. 70000... 80000..

[blocks in formation]
[ocr errors]

90000.... 100000.

110000.

756. 945. 1134. 1512. . 1890. .2268. . 2646. .3024.

3402. .3780. .4158. .4536. .4914.

5292. .5570. ..6048.

6426. ..6804.

7182.

7560. .7938.

120000.

230000.....

140000... 150000... 160000. 170000.. 180000... 190000.

200000.

210000. ...

stades. 220000... 230000..... 240000... 250000.. 260000. 270000... 280000. 290000.. 300000. 400000...

lieues. ...8316.

8694. • 9072. ..9450.

.9828. . 10206. ... 10584.

10962. 11340. 15120,'

FIN DE LA TABLE TREIZIÈME.

ÉVALUATION DES MONNAIES D'ATHÈNES.

100 dr.

4 dr.

[ocr errors]

IL

ne s'agit pas ici des monnaies d'or et de cuivre, mais simplement de celles d'argent. Si on avait la valeur des dernières, on aurait bientôt celle des autres. Le talent valait...

6000 drachmes. La mine... Le tétradrachme.... La drachme se divisait en six oboles.

On ne peut fixer d'une manière précise la valeur de la drachme. Tout ce qu'on peut faire, c'est d'en approcher. Pour y parvenir, on doit en connaître le poids et le titre.

J'ai opéré sur les tétradrachmes, parce qu'ils sont plus communs que les drachmes, leurs multiples et leurs subdivisions.

Des gens de lettres dont l'exactitude m'était connue ont bien voulu se joindre à moi pour peser une trèsgrande quantité de ces médailles. Je me suis ensuite adressé à M. Tillet , de l'académie des sciences , commissaire du roi pour les essais et affinages des monnaies. Je ne parlerai ni de ses lumières ni de son amour pour le bien public, et de son zèle pour le progrès des lettres : mais je dois le remercier de la bonté qu'il a eue d'essayer quelques tétradrachmes que j'avais reçus d’Athènes, d'en constater le titre , et d'en comparer la valeur avec celle de nos monnaies actuelles.

On doit distinguer deux sortes de tétradrachmes; les plus anciens, qui ont été frappés jusqu'au temps de Périclės , et peut-être jusque vers la fin de la guerre du Péloponèse ; et ceux qui sont postérieurs à cette époque. Les uns et les autres représentent d'un côté la tête de Minerve , et, au revers une chouette. Sur les 'seconds , la chouette est posée sur un vase ; et l'on у

voit des monogrammes ou des noms, et quelquefois, quoique rarement , les uns mêlés avec les autres.

1.° Tétradrachmes plus anciens. Ils sont d'un travail plus grossier , d'un moindre diamètre , et d'une plus grande épaisseur que les autres. Les revers présentent des traces plus ou moins sensibles de la forme carrée qu'on donnait au coin dans les temps les plus anciense. (Voy. les Mém. de l'acad. des bell. lettr. t. 24, p.30.)

Eisenschmid ( de ponder. et mens. sect. 1. cap. 3.) en publia un qui pesait , à ce qu'il dit, 333 grains ; ce qui donnerait pour la drachine 83 grains un quart. Nous en avons pesé quatorze semblables, tirés la plupart du cabinet du roi ; et les mieux conservés ne nous ont donné que 324 grains un quart. On en trouve un pareil nombre dans le recueil des médailles de villes de feu M. le docteur Hunter (p. 48 et 49 ). Le plus fort est de 265 grains et demi , poids anglais , qui répondent à 323 et demi de nos grains.

Ainsi nous avons d'un côté un médaillon qui pesait , suivant Eisenschmid , 333 grains, et de l'autre vingthuit médaillons dont les mieux conservés n'en donnent que 324. Si cet auteur ne s'est point trompé , si l'on découvre d'autres médaillons du même temps et du même poids , nous conviendrons que, dans quelques occasions,

Voyez la planche des Médailles, n.o 8.

« ÖncekiDevam »