Chefs-d'oeuvre du théatre russe ...

Ön Kapak
Chez Ladvocat, libraire, 1823 - 468 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 179 - ... même raison vous risquez peu de monter trop haut; et quant à la monotonie, rien n'en est plus éloigné que la conversation familière, qui, n'ayant point de ton marqué, et les prenant tous, ne peut devenir fatigante que par le fond des choses , et non par l'expression. Aussi convient-on qu'il faut être bien plus grand poète pour la tragédie que pour la comédie : celle-ci peut demander autant d'invention , mais infiniment moins de poésie de style. Ce n'est pas qu'il n'en faille pour l'écrire...
Sayfa 172 - Heureux qui, satisfait de son humble fortune, Libre du joug superbe où je suis attaché, Vit dans l'état obscur où les dieux l'ont caché ! ARCAS Et depuis quand, seigneur, tenez-vous ce langage?
Sayfa 61 - J'entrai dans son vaisseau, détestant sa fureur, Et toujours détournant ma vue avec horreur. Je le vis : son aspect n'avait rien de farouche ; Je sentis le reproche expirer dans ma bouche; Je sentis contre moi mon cœur se déclarer ; J'oubliai ma colère, et ne sus que pleurer : Je me laissai conduire à cet aimable guide.
Sayfa 223 - Gardez-vous bien de donner les choses saintes aux chiens, et ne jetez point vos perles devant les pourceaux , de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.
Sayfa 172 - Qui sont tout par eux-même, et rien par leurs aïeux. Tel est l'homme, en un mot, que j'ai choisi pour maître; Lui seul dans l'univers a mérité de l'être : Tout mortel à sa loi doit un jour obéir. Et j'ai donné l'exemple aux siècles à venir.
Sayfa 191 - Approche , animal , approche. Ne t'avais-je pas ordonné, face patibulaire, d'élargir cet habit? Le pauvre enfant est au moment de sa croissance ; il est déjà bien assez délicat, sans qu'on aille encore l'étouffer. Réponds, bûche! que diras-tu pour ta justification ? TRICHKA. Dame ! ce que je sais, je le dois à moi-même. Ne vous ai-je pas souvent priée de me mettre en apprentissage chez, un tailleur?
Sayfa 80 - Sa gloire. Qu'il se montre, il deviendra le maître. Un héros qu'on opprime attendrit tous les cœurs ; Il les anime tous quand il vient à paraître. FANIE. Son rival est à craindre.
Sayfa 254 - Il ne sait ce qu'il dit, mon ami. Quand tu trouves de l'argent ne partage avec personne; mon petit Mitrophane, je ne veux pas que tu apprennes...
Sayfa 61 - Dans les cruelles mains par qui je fus ravie Je demeurai longtemps sans lumière et sans vie : Enfin, mes tristes yeux cherchèrent la clarté; Et, me voyant presser d'un bras ensanglanté, Je frémissais, Doris, et d'un vainqueur sauvage Craignais de rencontrer l'effroyable visage.
Sayfa 407 - TRICHÉ, M«. CARRÉ, MARIANNE, les agens de police, LESTOF. •> LESTOF. Oh! oh! quelle brillante assemblée! Serviteur très-humble. Quelle est cette société? M. SOMBOUROF. Ce n'est rien , monsieur, rien qu'une visite amicale de la police à nos bons amis. Réjouissez-vous, on a trouvé chez eux de la contrebande. LESTOF. Comment ! on en a trouvé ? M. SOMBOUROF. Mon Dieu, si on n'en a pas trouvé on en trouvera. Voyez un peu, voyez ce qui va sortir.

Kaynakça bilgileri