Sayfadaki görseller
PDF
ePub

TABLEAU DE L'HYPOTHÈSE DE BAYER,

Qui, voyant dans les histoires modernes de la Chine, Fo-HY, mis avant HOANG-TY, a cru à tort y reconnaître Adam '.

1 TAY-HAO OU FO HY... Adam, et NIU-OUA, Eve.

20 YEN-TY OU CHIN-NONG. Seth.

30 TY-LING-KOUBY...... Enos.

Cainan.

Malaléel.

Jared.

Hénoch.

Mathusalem.

Lamech.

Noé, ou le second Adam.

Dans cette table, le docte Bayer arrivait donc déjà assez près de la vérité; car, en effet, Noé a été le second père des hommes, et comme Adam, a dû rétablir tous les arts, ce qui se dit de Ho▲ANG-TY, en effet ; mais l'étude approfondie des noms et des actions attribuées à Fo-hy, aurait dû montrer à Bayer, qu'il n'avait jamais po être assimilé à ADAM; de même Shuckfort, plus instruit dans les caractères chinois, n'aurait jamais dû penser à en faire Noé.

1
4o TY-CHING.

5 TY-MING.

6° Tr.Y.

7° TY-LAY...

T
80 TY-YU-VANG.....

9° HIEN-YUEN..
10° HOẢNG-TY,

....

[ocr errors]

TABLEAU II.

....

Mais ici, Bayer a reconnu avec raison, que Chin-nong devait être Seth ou Tchang-y, de la table précédente; que Ti-ling-kouey devait être Enos, ou Tchouen-hiu, de la table No I, qui précède; et enfin, que Ty-lay, qui signifie le patriarche, venu, arrivé, devait être Hénoch ou Edris, si célèbre chez tous les Orientaux.

Tous ces noms sont exacts, et sont les noms d'apothéose de la race éclairée et pure de SETH; seulement il est inexact de distinguer, comme le fait Bayer, HIBNYUEN de HOANG-TY, avec lequel les Chinois l'identifient, et de ne pas y voir le père commun de Fo-HY, CHIN-NONG, CHAO-HAO, comme cela résulte du tableau suivant, tiré du LY-KY, un des cinq Kings :

1. TAY-HAO ou FO-HY (ABEL). 2 CHIN-NONG ou YEN-TY (SETH),

Printems.

Eté.

3° HOANG-TY on KONG-TSUN (ADAM).

Milieu de l'année.

4. CHAO-HAO ou YUEN-TUN (CAÏN). 5° TCHOUEN-YU ou LING-KOUEY (ENOS).

Automne.

Hiver.

Avec cette table tirée du calendrier Yao-ling, composé sous les Tsin, plus de 240 ans avant notre ère, on voit comment Abel et Seth, ouvrant l'année par le printems et l'été (saisons où ils étaient honorés) se sont trouvés placés avant Adam, leur père, honoré au milieu de l'année, et répondant au sommet de l'espèce de grande pyramide que formaient, dans les fêtes de l'année, ces cinq patriarches, les plus anciens et les plus célèbres des hommes.

Le P. Gaubil a remarqué cette affectation de personnages humains à chaque saison, chaque petite planète, chaque couleur, saveur, odeur, ton musical, et chaque élément; et avec une attention un peu plus soutenue, il eût vu là, à la fois, de précieuses traces de la Bible, et la source d'idolâtries, infiniment anciennes.

Consulter aussi notre Essai sur l'origine unique et hieroglyphe des lettres, planche II, où nous avons analysé ce calendrier antique.

(2) Voyez MUSEUM SINICUM, p. 289, édit. de Saint-Pétersbourg, 1730, et CHOU-KING, Dise. prélim., p. cxxiv. (2) P. 185, t. 1, Recueil du P. Souciet.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[blocks in formation]

Nouvelles et Mélanges.

EUROPE.

ITALIE. ROME. Allocution de sa sainteté Grégoire XVI, sur l'arrestation de l'archevêque de Cologne, ordonnée par le roi de Prusse. Le cadre restreint et le but spécial de notre journal, ne nous permettent pas de rapporter tout au long, les diverses circonstances qui ont précédé ou accompagné l'arrestation de Mgr. l'archevêque de Cologne, Auguste de Drost de Wischering. Qu'il nous suffise de dire, que ce digne prélat n'ayant pas voulu condescendre aux volontés de Frédéric II, quí lui demandait de tenir une conduite en op position aux brefs et aux instructions du pape, fut arrêté par la force armée le 21 novembre der→ nier, et enfermé à la citadelle de Minden, où il est encore. Tous les chrétiens gémirent d'une semblable audace de la part d'un prince qui jusqu'à ce jour avait au moins couvert ses persécutions contre le catholicisme d'un certain voile de légalité et de modération; aussi tous les yeux étaient tournés vers celui qui a été primitivement chargé de confirmer ses forces. Et ce n'est pas en vain, dès le 10 décembre sa Sainteté ayant convoqué les cardinaux, leur tint le langage suivant, qui est une preuve sans replique à ceux qui voulaient faire entendre que la vigilance du premier pasteur, semblait endormie.

Allocution de S. S. notre Seigneur Grégoire XVI, tenue dans le consistoire secret qui a eu lieu le 10 décembre 1837.

Vénérables frères,

Tandis que, livrés à une profonde amertume en voyant la religion catholique persécutée et presque anéantie, et que placés dans une position où il ne suffit pas de gémir sur le mal, nous appliquions nos soins et toutes nos pensées à trouver, dans le pouvoir qui nous a été remis d'en haut, la guérison des plaies d'Israël, il nous est tout-à-coup survenu un nouveau sujet de douleur ; et nous vous le disons sincèrement, cette douleur a été d'autant plus pénible pour nous que nous devions moins nous y attendre. Vous ne pouvez ignorer, Vénérables Frères, à quelle occasion nous vous parlons de la sorte, et pourquoi notre sollicitude s'est hâ

« ÖncekiDevam »