Antonin le Pieux et son temps: essai sur l'histoire de l'Empire romain au milieu du deuxième siècle, 138-161

Ön Kapak
E. Thorin, 1888 - 499 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 31 - ... comprendre qu'il est possible, tout en vivant dans un palais, de se passer et de gardes, et d'habits resplendissants, et de torches, et de statues, et de tout autre appareil ; enfin, qu'un prince peut resserrer sa vie, presque dans les limites de celle d'un simple citoyen , sans pour cela montrer moins de noblesse, moins de vigueur, quand il s'agit d'être empereur et de traiter les affaires de l'État.
Sayfa 257 - ¡um; entre le chant du coq, l'aube du matin et le lever du soleil : c'est tout Algide** ; plus tard, avant midi , le ciel s'échauffe comme à Tusculum ; à midi , c'est la chaleur brûlante de Puteoli. Mais quand le soleil se plonge dans le vaste...
Sayfa 31 - Il était admirable à céder le pas sans envie aux hommes éminents par quelque faculté, l'éloquence, la science de l'histoire, des lois, de la morale, ou toute autre ; à les aider à acquérir la gloire à laquelle chacun d'eux pouvait prétendre, en raison de son mérite56. Toujours conformant sa conduite sur les exemples de nos pères, il n'affectait pas d'étaler sa fidélité aux traditions antiques.
Sayfa 295 - Proconèse, cette autre porte tel autre nom. Maintenant votre temple suffit à remplacer les montagnes, et votre cité est la seule qui, pour guider les navigateurs vers ses ports, n'ait plus besoin de phares, de fanaux et de hautes tours. Remplissant, pour ainsi dire, tout l'horizon, le temple indique la situation de la ville, et témoigne en même temps de votre magnificence. Malgré sa grandeur, il est plus beau encore qu'il n'est grand. Si...
Sayfa 387 - Pérégrinus, sous le prétexte de sa prison, vit-il arriver de bonnes sommes d'argent et se fit-il un gros revenu. Ces malheureux se figurent qu'ils sont immortels et qu'ils vivront éternellement. En conséquence, ils méprisent les supplices et se livrent volontairement à la mort. Leur premier législateur leur a encore persuadé qu'ils sont tous frères. Dès qu'ils ont une fois changé de culte, ils renoncent aux dieux des Grecs, et adorent le sophiste crucifié dont ils suivent les lois. ils...
Sayfa 31 - ... ne laissa jamais rien passer avant de l'avoir bien examiné, bien compris ; comment il supportait les reproches injustes sans récriminer ; comment il ne faisait rien avec précipitation, comment il n'écoutait pas les délateurs ; comment il étudiait avec soin les caractères et les actions ; ni médisant, ni méticuleux, ni soupçonneux, ni sophiste, se contentant de...
Sayfa xxiv - ... donc, au fond, qu'une spoliation indirecte, et . 1. Voir le tableau brillant de la prospérité commerciale et agricole de l'Empire tracé par Gibbon, dans le premier chapitre de son ouvrage. — Heeren, Manuel de l'histoire ancienne, chap. 3, s'est placé au même point de vue.
Sayfa 191 - Les uns soufflent le verre, les autres fabriquent le papier, d'autres sont teinturiers. Tous professent quelque métier et l'exercent. Les goutteux trouvent de quoi faire; les myopes ont à s'employer; les aveugles ne sont pas sans occupation; les manchots même ne restent point oisifs. Leur dieu unique, c'est l'argent '. Voilà la divinité que chrétiens, juifs, gens de toute sorte adorent.
Sayfa 177 - Kanga : erreur. Au beau milieu, gravée dans le roc, nous avons découvert une inscription parfaitement conservée, qui nous apprenait que, sous Antonin le Pieux...
Sayfa 95 - ... prodigalités. On vit alors, comme le remarque Vopiscus, qu'il n'est pas de symptôme plus infaillible de la décadence de l'État que la corruption du numéraire, et que les degrés de cette décadence sont marqués par l'altération successive de la monnaie. « On pourrait, a remarqué M. Wolowski, presque juger du caractère des empereurs au son plus ou moins pur que rendent les monnaies frappées sous leur règne.

Kaynakça bilgileri