Histoire de Sainte Monique

Ön Kapak
C. Poussielgue, 1901 - 608 sayfa

Kitabýn içinden

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 46 - Maurice, je te crois au ciel. Oh ! j'ai cette confiance, que tes sentiments religieux me donnent, que la miséricorde de Dieu m'inspire. Dieu si bon, si compatissant, si aimant, si Père, n'aurait-il pas eu pitié et tendresse pour un fils revenu à lui? Oh ! il y a trois ans qui m'affligent; je voudrais les effacer de mes larmes. Mon Dieu, tant de supplications ont été faites! Mon Dieu, vous les avez entendues, vous les aurez exaucées.
Sayfa 266 - L'astre dont la présence écarte la nuit sombre Viendra bientôt recommencer son tour : O vous, noirs ennemis qui vous glissez dans l'ombre, Disparaissez à l'approche du jour. Nous t'implorons, Seigneur ; tes bontés sont nos armes : De tout péché rends-nous purs à tes yeux ; Fais que t'ayant chanté dans ce séjour de larmes, Nous te chantions dans le repos des cieux.
Sayfa 142 - ... mihi erat intus ab interiore cibo, te ipso, deus meus, et ea fame non esuriebam, sed eram sine desiderio alimentorum incorruptibilium, non quia plenus eis eram, sed quo inanior, fastidiosior.
Sayfa 440 - ... meae deprecor te ; exaudi me per medicinam vulnerum nostrorum, quae pependit in ligno, et sedens ad dexteram tuam te. interpellat pro nobis.
Sayfa 396 - Jésus-Christ est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et qui est ressuscité pour eux.
Sayfa 265 - TANDIS que le sommeil, réparant la nature, •*• Tient enchaînés le travail et le bruit, Nous rompons ses liens, ô clarté toujours pure ! Pour te louer dans la profonde nuit. Que dès notre réveil notre voix te bénisse ; Qu'à te chercher notre cœur empressé T'offre ses premiers vœux ; et que par toi finisse Le jour par toi saintement commencé. L'astre dont la présence écarte la nuit sombre...
Sayfa 403 - ... pensé qu'après tout il se pourrait que je mourusse sans baptême, et j'ai voulu finir par un suicide qui me laisserait encore le temps de me faire baptiser. Je me repens, madame, et je vous supplie. Il ya de l'eau dans le ruisseau, au bord du trottoir. Vous n'avez qu'à m'en verser sur la tête, en disant : Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Pressez-vous, le poison fait son œuvre et je me sens" mourir ." Des passants, s'étant arrêtés, nous regardaient curieusement.
Sayfa 143 - ... l'âme et l'esprit si persuadés de son innocence, qu'on est tout préparé à recevoir ses premières impressions, ou plutôt à chercher l'occasion de les faire naître dans le cœur de quelqu'un, pour recevoir les mêmes plaisirs et les mêmes sacrifices que l'on a vus si bien dépeints dans la comédie. LXI. ... Les opinions relâchées plaisent tant aux hommes, qu'il est étrange que les leurs déplaisent.
Sayfa 46 - J'avais tout mis en toi, comme une mère en son fils; j'étais moins sœur que mère. Te souvienstu que je me comparais à Monique pleurant son Augustin, quand nous parlions de mes afflictions pour ton âme, cette chère âme dans l'erreur? Que j'ai demandé à Dieu son salut, prié, supplié ! Un saint prêtre me dit : « Votre frère reviendra. » Oh ! il est revenu, et puis m'a quittée pour le ciel, pour le ciel, j'espère.

Kaynakça bilgileri