La morale dans l'histoire: étude sur les principaux systèmes de philosophie de l'histoire depuis l'antiquité jusqu'à nos jours

Ön Kapak
Plon, 1892 - 412 sayfa
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 179 - Il ya des causes générales, soit morales, soit physiques, qui agissent dans chaque monarchie, l'élèvent, la maintiennent, ou la précipitent; tous les accidents sont soumis à ces causes; et, si le hasard d'une bataille, c'està-dire une cause particulière, a ruiné un État, il y avait une cause générale qui faisait que cet État devait périr par une seule bataille. En un mot, l'allure principale entraîne avec elle tous les accidents particuliers.
Sayfa 170 - Mais il s'en faut bien que le monde intelligent soit aussi bien gouverné que le monde physique. Car, quoique celui-là ait aussi des lois qui, par leur nature, sont invariables , il ne les suit pas constamment comme le monde physique suit les siennes.
Sayfa 176 - L'avantage d'un État libre est que les revenus y sont mieux administrés ; mais lorsqu'ils le sont plus mal, l'avantage d'un État libre est qu'il n'ya point de favoris ; mais quand cela n'est pas, et qu'au lieu des amis...
Sayfa 101 - ... parlons-en seulement comme d'un nom dont nous couvrons notre ignorance. Ce qui est hasard à l'égard de nos conseils incertains est un dessein concerté dans un conseil plus haut, c'est-à-dire dans ce conseil éternel qui renferme toutes les causes et tous les effets dans un même ordre. De cette sorte tout concourt à la même fin ; et c'est faute d'entendre le tout, que nous trouvons du hasard ou de l'irrégularité dans les rencontres particulières. Par là se vérifie ce que dit l'apôtre,...
Sayfa 185 - Leibnitz ne m'apprend point par quels nœuds invisibles, Dans le mieux ordonné des univers possibles Un désordre éternel, un chaos de malheurs, Mêle à nos vains plaisirs de réelles douleurs ; Ni pourquoi l'innocent, ainsi que le coupable, Subit également ce mal inévitable.
Sayfa 184 - Ou l'homme est né coupable, et Dieu punit sa race; Ou ce maître absolu de l'être et de l'espace, Sans courroux, sans pitié, tranquille, indifférent, De ses premiers décrets suit l'éternel torrent ; Ou la matière informe, à son maître rebelle, Porte en soi des défauts nécessaires comme elle ; Ou bien Dieu nous éprouve, et ce séjour mortel 6 N'est qu'un passage étroit vers un monde éternel.
Sayfa 259 - ... les hommes sauront alors que, s'ils ont des obligations à l'égard des êtres qui ne sont pas encore, elles ne consistent pas à leur donner l'existence , mais le bonheur; elles ont pour objet le bien-être général de l'espèce humaine ou de la société dans laquelle ils vivent, de la famille à laquelle ils sont attachés » et non la puérile idée de charger la terre d'êtres inutiles et malheureux.
Sayfa 170 - Dieu a du rapport avec l'univers, comme créateur et comme conservateur; les lois selon lesquelles il a créé sont celles selon lesquelles il conserve : il agit selon ces règles, parce qu'il les connaît; il les connaît, parce qu'il les a faites; il les a faites, parce qu'elles ont du rapport avec sa sagesse et sa puissance.
Sayfa 104 - Et comme dans toutes les affaires il ya ce qui les prépare , ce qui détermine à les entreprendre, et ce qui les fait réussir, la vraie science de l'histoire est de remarquer dans chaque temps ces secrètes dispositions qui ont préparé les grands changements , et les conjonctures, importantes qui les ont fait arriver.

Kaynakça bilgileri