La vie réelle, par Mme. Mathilde Froment ...

Ön Kapak
Ambroise Bray, 1857 - 262 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

İçindekiler

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 193 - Réservez le repos à ces vieilles années Par qui le sang est refroidi. Tout le plaisir des jours est en leurs matinées : La nuit est déjà proche à qui passe midi.
Sayfa 252 - ... ne leur cacha aucune des fatigues, aucun des ennuis, aucun des labeurs dont allait se composer leur sacrifice, mais il leur montra aussi la double couronne, les âmes rachetées et le ciel conquis. -Personne ne l'écouta sans verser des larmes, et quand le dernier son de sa voix fut éteint, la scène des adieux commença. Les six élus se placèrent debout sur les marches de l'autel. Tous rayonnaient d'allégresse, mais Georges se distinguait surtout par le calme et le bonheur répandus sur...
Sayfa 46 - Ta mère, enfant, te rêve un beau destin. Ange des cieux, que seras-tu sur terre ? Homme de paix, ou bien homme de guerre ? Prêtre à l'autel, beau cavalier au bal ? Brillant poète, orateur, général ? En attendant, sur mes genoux, Ange aux yeux bleus, endormez-vous...
Sayfa 85 - Je suis la Résurrection et la Vie ; celui qui croit en moi, vivra, quand même il serait mort ; 26 Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours.
Sayfa 7 - Dans cette vie obscure, à mes regards voilée, Quel destin m'est promis? à quoi suis-je appelée? Avide d'un espoir qu'à peine j'entrevois, Mon cœur voudrait franchir plus de jours à la fois! Si la nuit règne aux cieux...
Sayfa 258 - ... sentir une fois cette pleine paix de l'intelligence rassasiée de la vérité infinie dont la foi la met en possession ; cette espérance divine, où tous les désirs de la terre viennent s'éteindre , et qui s'élance sans fin dans les profondeurs de l'éternité ; ce délectable amour dont l'âme s'abreuve à longs traits; cette jouissance intime , inénarrable , de la Divinité même conversant, si je l'ose dire, familièrement avec sa créature, comme un ami avec son ami, s'unissant, se livrant...
Sayfa 79 - C'est encore : — se taire quand on a envie de dire une parole vive, vaincre un mouvement d'antipathie, oublier une petite injustice ou faire comme si on l'avait oubliée, écouter avec une politesse patiente qui vous ennuie , se prêter de bonne grâce à un jeu , à un divertissement souvent plus pénible que le plus aride travail. Elles ne sont pas brillantes, ces chères petites vertus, elles n'attirent ni les yeux ni les louanges ; celui qui est présent ne sait pas pourquoi on a dit une parole,...
Sayfa 35 - ... en vous plus de franchise, de support et de « condescendance à leurs volontés , qui ne seront « pas contraires à celles de Dieu. Bref, il faut, « tant qu'il est possible, rendre votre dévotion « attrayante ' . » « Que ferai-je pour attirer Éléonore?
Sayfa 35 - Les malades aimeront votre dévotion s'ils en sont charitablement consolés ; votre famille, si elle vous reconnaît plus soigneuse de son bien, plus douce aux occurrences des affaires, plus aimable à reprendre, et ainsi du reste ; monsieur votre mari, s'il voit qu'à mesure que votre dévotion croît, vous êtes plus cordiale en son endroit et plus...
Sayfa 252 - Oh! qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui évangélisent la paix ! Et tous les assistants allèrent baiser à genoux les pieds qui vont porter aux extrémités de la terre le nom et l'Évangile du Seigneur. » « Les jeunes lévites, les prêtres, les vieillards blanchis dans le sacerdoce allèrent d'abord et s'humilièrent avec joie devant leurs heureux confrères. Les parents s'approchèrent à leur tour : Adolphe, Léonce lui-même (l'enfant prodigue) se mirent à genoux pour accomplir la sainte...

Kaynakça bilgileri