Sayfadaki görseller
PDF
ePub
[graphic][ocr errors][subsumed]
[graphic]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

ats atsas alsats at thats atsats atsats at als Nha atras atsats ats

[ocr errors]

SOMMAIRE

CauseRIE SUR LA CULTURE DES ABEILLES.

COMMENT FAIRE DE L'APICULTURE UNE INDUSTRIE RURALE. CONFÉRENCE SUR LES ABEILLES. CAPACITÉ DU TUBE DIGESTIF DE L'ABEILLE. GLANURES.

REVUE DES REVUES. OFFRES, DEMANDES, ÉCHANGES.

深深深深深深深深深深深深深深深深深深深深深深

CAUSERIE SUR LA CULTURE DES ABEILLES

(Suite)

Rôle de l'Abeille dans la fécondation des Fleurs,

« L'Abeille est l'avant-garde du Laboureur. »

CHATEAUBRIAND.

Un produit sur lequel l'apiculteur n'a pas l'habitude de compter, réside dans l'action de la fécondation des fleurs par les abeilles.

En effet, la fécondation dans le règne végétal se fait absolument comme dans le règne animal par l'apport du pollen sur le ou les ovules.

Le pollen est cette poudre jaune, rouge ou brune que l'on observe sur les étamines des organes mâles; -- l'ovaire est situé à la base du pistil de la fleur femelle.

[ocr errors]

En récoltant le pollen, l'abeille s'en répand sur tous les poils qui couvrent son corps, et si 'en allant de fleur en fleur, elle en frôle seulement le pistil, la fécondatiou se fait artificiellement.

D'après Réaumur, une forte colonie peut récolter 50 kilos de pollen dans une année. Ce chiffre paraît exagéré ; il faut cependant observer que le couvain en nécessite une très grande quantité.

« Huber (1) ayant renfermé des abeilles dans leur ruche privée de pollen, il leur donna du miel, des aufs et des larves. En peu de jours, toutes les larves périrent. Une nouvelle provision de larves leur fut rendue en même temps que du pollen, et la croissance des larves continua comme d'ordinaire. »

On voit par là l'importance du pollen sur les abeilles.

« Divers auteurs (2) ont constaté qu'une abeille visite en moyenne 250 fleurs par heure. Si l'on considère qu'elle butine pendant huit heures par jour environ, et que chaque ruche compte au moins 40,000 abeilles, on se rendra facilement compte de leur intervention dans la fécondation.

Lorsque les organes mâles ne se rencontrent pas sur le même pied que les organes femelles (plantes dites dioïques), comme le dattier par exemple, ou bien lorsque le pollen est gluant ou trop lourd, le vent est absolument impuissant à la fécondation, c'est alors que l'on reconnait l'influence de l'abeille.

« Les personnes (3) qui ont vécu quelque peu dans le sud de l'Algérie, ont pu surprendre, au moment de la floraison des palmiers, des Arabes se hissant au haut des arbres, et secouant sur les régimes femelles, un bouquer de fleurs pris sur des sujets mâles. Dans l'ascension les accidents ne sont pas rares, et les chutes sont souvent mortelles. Eh bien! voulez-vous que je vous dise comment les commandants des cercles militaires ont épargné ces malheurs a leurs administrés ! Ils ont installé des ruchers dans les oasis, et pour l'heure, grâce à nos butineuses, la fécondation se fait sans l'intervention de l'homme.

» Darwin (4) a fait sur la fécondité des plantes par les abeilles, des observations très remarquables, qu'il a répétées plusieurs

(1) L'Abeille et la Ruche, par Dadant.
(2) L'Apiculture Moderne, par A.-L. Clément.
(3) L'Abeille. Docteur Reisser.
14) Utilité des abeilles, par Jobard.

« ÖncekiDevam »