Sayfadaki görseller
PDF
ePub

siasticis ac rebus aliis pro divino cullu gecessariis decenter muniatur, utque Christi fideles ipsi co libentius causa devolionis confluant ad eandem et ad reparationem conservationem manutentionem ac munitionem hujusmodi manus promptius porrigant adjutrices, quo ex hoc ibidem dono celestis gratie uberius conspexerint se refeclos, predicti Hugonini super hoc humiliter porrectis supplicationibus inclinati, Nos Cardinales prefati, videlicet quilibet nostrum de omnipotentis dei misericordia ac beatorum Petri et Pauli apostolorum ejus predictorum auctoritate confisi, Omnibus et singulis Christi fidelibus utriusque sexus vere penitentibus et consessis qui capellam predictam in circumcisionis domini nostri Jesu-Christi, predicti sancti Anthonii, Purificationis ejusdenbeate Marie virginis, Omnium sanctorum et ipsius capelle dedicationis diebus festivitalum ct celebritatum, ir primis vesperis usque ad secundas vesperas inclusive devote visitaverint annuatim et ad premissa manus porrexerint adjutrices, ut prefertur, pro singulis diebus festivitatum et celebritale predictis quibus id fecerint, centum dies de injunctis cis penitentiis nunc in donino relaxamus , Presentibus perpetuis futuris temporibus duraturis. In quorum omnium et singulorum fidem premissorum, litteras nostras hujusmodi fieri nostrorumque solitorum sigilloruin jussimus appensione muniri. Datum Rome in domibus nostris, Sub anno a Nativilate domini millesimo quadringentesimo ocluagesimo sexto, die vero vicesima nona mensis Novembris, Pontificatus sanctissimi in Christo patris et domini nostri domini Innocentii divina providentia pape octavi Anno terlio.

(Au revers) Pardons de lhospital.

XIX. - Reglement pour l'hôpital des pestiférés.

Sans date, fin du 15 me siècle.

Cy sensuivent les ordonnances faictes par Mess's les Sindiques et conselliers de la cite de Geneve, lesquelles doyvent observer les hospitalliers et hospitallieres de loppital de notre dame de misericorde et de mons' Sainet Sebastien.

Premierement que ceulx que seront malades et voudront aller ou dit hopital soient entenus deporter avec. eulx deux linceux Reserver les pouvres lesqueulx nauroient de quoy.

llem plus que incontinent que les malades seront audit hoppital que. le Reclour soit entenus de les confesser et luy donner nostre Sr.

It. plus que ledit Rectour soil entenus descripre le non dudit malade et dout il est et quel maystre ilz sert et le jour de sa venuee et le jour quilz mourra oul souldra dedehors dudit hoppital.

It. plus que ledit Rectour ensemble les hoppitalliers et hopitallieres soient entenus de luy demander se il pourlo point dor no dargent ou aultres choses de valleur et se il dy que ouy que ilz soient enlenus de le conter et boute en eventayre et par escript devant ledit malade, et puis le bouter a part et puys luy dire que lon luy gardera, et se il plait u Dieu de le gary que on le luy restiluera et rendra, et se il plait a Dieu quil meure que il die ce quil vouldra que lon en fasse et lon accomplira son vouloir et puy bouter led. argent en une boyte ou en larche jusques temps et lieu quil sera passe ladite mortallite pour povoir acomplir le vouloir dudict; malade.

It. plus que se les malades (ne). sont riches quilz soient entenus de leur faire administrer leurs choses neccesseres a leurs

le rec

maystres ou maystresses ou parens et amys et se il non de quoy ledit hoppital les leurs administrera.

It. plus se les malades meurent audit hoppital que Tour et hoppitalliers soient entenus de pourter leurs vestemens et abilliemens lasus appres le toyt jusques il soyl passe le lemps de lempidimie et puys appres lesd. abilliemens seront destribuis ausd. hoppitalliers et hoppitallieres pour

les

guerdonnes de leurs bons services par Mess" les Sindiques et recéprour dudit hoppital.

It. plus que se les hoppitalliers vont querre nulz dedens les francises out pareliement enterrez nulz dedens lesd. francises quilz se fassent paye leurs paynes gracieusement sil ilz ont de quoy et se ilz nont de quoy quilz ne laissent point de faire ce quilz devront faire et se ne povoient estre daccort lesd. dessus Les sindiques out le recepvour dud. boppital les accorderont. - It. plus que lesdis hoppitalliers he soient point entenus daller querre nulz malades ne mors dehors des francises se ce nestoit du consentement de Messrs les Sindiques ou du recepvour dud. hoppital.

It. plus silly a aulcuns dedens lesdictes francises lent faire nectoye leurs maisons esdis hoppitalliers quilz soient entenus de leur paye leurs

payne prise par lesd. hoppitalliers et se ilz ne se povoient accorder Messas les Sindiques out recepvour les accorderont.

It. plus sil ly a aulcun chief de mayson homme ou femme que meure aud. hoppital et que se ordenera estre enterre en sa parroche ou aultre part dedens les francises que les hoppitaliers soient entenus de le porter de nuyt a paye

leurs

pay. nes gracieusement.

It. plus que les prestres et chapellains que sont de present et seront mis au temps advenir par Messrs les Sindiques audit hoppital peuvent et ont puissance de lauclorite de nostre sainct pere le pape confesser et donner dedens led. hop

que veul

paynes second la

pital es malades tous leurs sacramens et a la fin de leurs jours pleynere remission et absolucion de tous leurs pechies, quel quilz soient, comme plus a plain sé contient en la bulle dudit hoppital.

Reiglement pour lhospital des Pestiferez fait par com

missaires a' ce deputez par les Sindiques et Conseil.

Sensuit la deliberacion et conclusion que nobles et honorables Pierre Versonnay, Jaques Paquet, Jehan Nergaz, Percival Peyrolier , Anthoine Pecolat se sont resolu sus la commission que leur az este fayte pour Messieurs les Sindicques de Geneve Et le conseil sus certains articles et chappitre touchant lospital et serviteur dicelluy commez sensuit.

Et premierement sur le premier chappitre du prestre semble es dessusd. que led. prestre ne debje en quelque maniere et facon exiger ny prendre pour administrer confession ny sacrement. Mays plus toust lay avance ses gages et salayres , aux despens de lospital et si les emolumens dud. hospital ny peuvent furnir, aux despens de la ville. Et semble aud. commissaires, veu que led. prestre ne peut servir pour les gages quil az a present, que sont quatre florins, que ung luy - buille six florins pour moys Et a lemps pestillenciale ensemble les emolumens des quatre messes fondees ceans. Et est regarde que lesd. six florins seront poye pour la main du prestre de lospital Et tant seulement en temps pestiffereux. Et les emoluments desdictes quatre messes tant quil servira leans. Et debje servir et dire lesdicte quatre messes ou jour que ont este fondees.

Sur le second que louche Lospitallier, que ou temps sain na de gage que v florins, est advis que cest peu, que il debje avoir vi florins Et troys a sa femme pour ap, poyer pour le Tom. III, PART. I.

30

maistre dud. hospital, en temps de sancte. Et en temps de peste que led. hospitallier aura vi florins pour moys, et la femme troys. Et pour moién ses gages, lesdi hospitallier et femme seront tenuz daler querir tous malades , de quelque estat quil soient voulliant venir aud. hospital, soient vifz ou mors, que leur sera commande pour Messieurs les sindicques, ou a leur des putes el debjent yceulx visiter et .servir aud. hospital et sevellir.

It. que sil aulcuns desd. infectz voloit estre pourte ou ensevelli aultre part que en lospital, que lesd. hospitalliers, tant que pour le pourter que pour la fosse, pour chescun homme debjent avoyr vi sous et pour enfants mi sous.

It. qué sil avoyt quelque bourgoys ou bourgoyse ou habitant dad. Geneve que fussent' infectz vifz ou mors que se vouldroient fere aporte soient malades ou mors hors de lad. cite ou franchises, led: prestre ou hospitallier, soient tenuz de laler querir Et debjent avoye deux florins pour lyeuue Et sil plus loins á linquant et quil ne debjent point aler sans le commandement de Messrs les Sindicques ou leurs desputes. It.

que lesd. hospitallier et hospitalliere soient tenuz daller nectoyer les maysons que auront estez infectes ou aultres dud: hospital , aux despens de ceulx aquil elles seront, ou que il auront mestier, a la taxe de mesd. Signeurs Les Sindicques, ou leurs desputes, quant en seront requis, ou por mesd. Signeurs, ou leurdist commis sera commande. Et les immondicites de peu de valeur brute,' coment pallie et excou- : velieres. Et les linges laves despuys le quarre du

pre

de feu Symon de la Rive en bas. Le quart, que il debjent porter' enseyné cest asavoyr une bende blanche en echerpe, sil large que lon la puisse cognoystre dung trectz darc, ensemble une verge blanche.

It. est avise que se mestier estoyt avoyr barbier audict hospital, que led. mestre dud. hospital ly puisse bouter les

[ocr errors][merged small][merged small]
« ÖncekiDevam »