L'Espagne chrétienne

Ön Kapak
V. Lecoffre, 1906 - 396 sayfa
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 329 - ... législations barbares. Mais, en même temps, sous le point de vue politique, il laisse la société plus dépourvue de garanties; il la livre d'une part au clergé, de l'autre à la royauté. Les lois franques, saxonnes , lombardes , bourguignonnes même, laissent subsister les garanties qui naissaient des anciennes mœurs, de l'indépendance individuelle, des droits de chaque propriétaire dans ses domaines, de la participation plus ou moins régulière, plus ou moins étendue, des hommes libres...
Sayfa 133 - L'aurore brillante et vermeille Prépare le chemin au soleil qui la suit ; Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille : Retirez-vous, démons qui volez dans la nuit. Fuyez , songes , troupe menteuse...
Sayfa 150 - Quand l'aguet d'un pirate arrêta leur voyage; Mais leur sort fut si bon que, d'un même naufrage, Ils se virent sous l'onde et se virent au port. Ce furent de beaux lis, qui, mieux que la nature, Mêlant à leur blancheur l'incarnate peinture Que tira de leur sein le couteau criminel, Devant...
Sayfa 265 - Dieu a voulu aussi que le cours des choses humaines eût sa suite et ses proportions : je veux dire, que les hommes et les nations ont eu des qualités proportionnées à l'élévation à laquelle ils étaient destinés ; et qu'à la réserve de certains coups extraordinaires , où Dieu voulait que sa main parût toute seule , il n'est point arrivé de grand changement qui n'ait eu ses causes dans les siècles précédents.
Sayfa 150 - QUE je porte d'envie à la troupe innocente De ceux qui] massacrés d'une main violente, Virent dès le matin leur beau jour accourci ! Le fer qui les tua leur donna cette grâce Que, si de faire bien ils n'eurent pas l'espace. Ils n'eurent pas le temps de faire mal aussi.
Sayfa xxi - L'erreur la plus fâcheuse est de croire qu'on sert sa patrie en calomniant ceux qui l'ont fondée. Tous les siècles d'une nation sont les feuillets d'un même livre. Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé.
Sayfa 291 - S'il est permis aux hommes charnels de jurer pour ôter tout soupçon de fraude , il ne l'est pas aux personnes spirituelles ; lors même qu'elles sont assurées qu'elles disent vrai, elles se contentent de dire : cela est, cela n'est pas ; tout ce qu'elles pourraient y ajouter viendrait du diable (ch.
Sayfa 396 - Études de critique et d'histoire religieuse : Les origines du Symbole des Apôtres. — Les origines du Célibat ecclésiastique. — Les élections épiscopales sous les Mérovingiens. — L'Église et les Ordaties.
Sayfa 288 - Quand vous aurez à parler à un homme, que ce soit en présence de deux ou trois de vos sœurs. Jésus-Christ n'eût pas parlé seul à la Samaritaine, si ses apôtres n'eussent été obligés de s'absenter pour aller acheter de quoi manger ; ils n'eussent pas non plus été surpris de le voir seul avec une femme si sa coutume n'eût été contraire. Partagez votre temps' entre la prière et la lecture (ch.
Sayfa 329 - ... philosophique et un caractère religieux ; il tient de la loi , de la science et du sermon. La cause en est simple : la loi des Visigoths est l'œuvre du clergé ; elle est sortie des conciles de Tolède. Les conciles de Tolède ont été les assemblées nationales de la monarchie espagnole. L'Espagne a ce caractère singulier que , dès cette première période de son histoire , le clergé ya joué un beaucoup plus grand rôle que partout ailleurs : ce qu'étaient chez les Francs les Champs...

Kaynakça bilgileri