Histoire du droit français: précédée d'une introduction sur le droit civil de Rome. Droit public et droit privé du Moyen Age

Ön Kapak
Librairie de Jurisprudence de Cotillon, 1852 - 535 sayfa
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 104 - C'était un principe fondamental de la monarchie, que ceux qui étaient sous la puissance militaire de quelqu'un étaient aussi sous sa juridiction civile...
Sayfa 198 - Domino discere possunt, secundum uniuscuiusque capacitatem, docendi studium debeant impendere; qualiter sicut regularis norma honestatem morum, ita quoque docendi et discendi instantia ordinet et ornet seriem verborum, ut qui Deo placere appetunt recte vivendo, ei etiam placere non negligant recte loquendo.
Sayfa 459 - L'indivisibilité delà couronne, principe fondamental qui assura la grandeur de la monarchie française sous la troisième race , conduisit à la maxime « qu'en la maison de France il n'ya partage , mais apanage à la volonté et arbitrage du roi père et du roi frère. « Les » puînés des rois, dit Dutillet, ne pouvaient quereller » ou demander partage ni légitime certaine en la suc
Sayfa 459 - SO à Robert de France ( quatrième fils de Louis le Gros) n'est revenu à la couronne qu'en vertu de la vente qui en fut faite à Charles V par les filles de Jeanne de Dreux, arrière-petites-filles de Robert : preuve positive que, dans ces premiers temps, les filles pouvaient succéder aux apanages.
Sayfa 332 - Encore que l'Église ne refuse pas le service des lois séculières qui suivent les traces de l'équité et de la justice, toutefois, parce qu'en France et en quelques provinces les laïques ne se servent point des lois des empereurs romains, et qu'il se rencontre rarement des causes...
Sayfa 245 - ... auxquels elle se lie, et quelque chose de cet intérêt doit se réfléchir jusque sur son enfance si obscure et si négligée. La première époque de la philosophie scolastique est une époque de barbarie à la fois et de lumière; c'est Charlemagne qui l'ouvre, ce sont les écoles carlovingiennes qui la remplissent: tout son trésor est l'Aristote de Boèce, tout son travail est la glose, et son résultat une première polémique où luttent déjà, toutes les opinions.
Sayfa 193 - ... avaient fait de Rome le centre de la civilisation occidentale ; — et c'est de Rome que partit , en retour de ce bienfait, le premier rayon des arts libéraux qui vint luire sur la France, alors plongée dans une nuit profonde. § 1". — Organisation des Ecoles par Charlemagne. Le moine d'AngouIème, auteur contemporain, qui écrivait en langage vulgaire et rustique , et dont la version latine appartient à Réginon , dit en parlant de Charlemagne : « Le roi Charles amena de Rome en France...
Sayfa 48 - C'est le devoir des rois de réprimer de leur main puissante , et par le droit originaire de leur office, l'audace des tyrans qui déchirent l'État par des guerres sans fin, mettent leur plaisir à piller, désolent les pauvres, détruisent les églises...
Sayfa 333 - Jus civile présumât ; et qui contra fecerit, non solum a causarum patrociniis intérim excludatur ; verum etiam per episcopum loci, appellatione postposita, excommunicationis vinculo innodetur (GIRON.
Sayfa 193 - Carolus iterum a Roma artis grammaticae et computatoriae magistros secum adduxit in Franciam et ubique studium litterarum expandere jussit. Ante ipsum enim domnum regem Carolum in Gallia nullura studium fuerat liberalium artium.

Kaynakça bilgileri