Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France: depuis le Xiiie siècle jusqu'à la fin du XVIIIe; précédés de notices pour caractériser chaque auteur des mémoires et son époque; suivis de l'analyse des documents histoiriques qui s'y rapportent

Ön Kapak
Éditeur du Commentaure analytique du Code civil, 1838
0 Eleþtiriler
Yorumlar doðrulanmaz ancak Google, sahte içerik olup olmadýðýný kontrol eder ve tespit ettiklerini kaldýrýr
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Seçilmiþ sayfalar

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 409 - CAR tel est notre plaisir. En témoin de quoi Nous avons fait mettre notre scel à cesdites Présentes. DONNÉ à Versailles le neuvième jour du mois d'Août, l'an de grâce mil sept cent soixante dix sept, et de notre Règne le quatrième, Signé : Louis : et plus bas.
Sayfa 63 - ... la cour avoit marqué tant de contentement, il y avoit lieu de craindre qu'il ne changeât encore une fois de sentiment et de conduite. Ces mêmes considérations étoient aussi fortement représentées par la princesse palatine , dont le crédit étoit plus grand que celui de madame de Chevreuse. Il est certain que ce fut elle qui porta le dernier coup dans l'affaire du chapeau, et qui en eut tout l'honneur...
Sayfa 280 - ... parlement, dont la grand'salle retentissoit des mêmes acclamations qu'on y avoit faites la veille. J'avois l'honneur d'être près de leurs personnes : la princesse sollicitoit les juges à mesure qu'ils entroient dans la grande chambre ; elle fondoit en larmes en leur représentant le malheureux état de toute sa maison opprimée, et leur demandoit un refuge contre la violence du cardinal Mazarin. Le jeune duc, que Vialas portoit sur ses bras, se jetoit au cou des conseillers quand ils passoient,...
Sayfa 38 - Cet homme gros et court , Si connu dans l'histoire; Ce grand comte d'Harcourt, Tout couronné de gloire , Qui secourut Casai et qui reprit Turin, Est maintenant, Est maintenant Recors de Jules Mazarin.
Sayfa 68 - ... excité ce désordre que pour se rendre le parlement favorable. Quoi qu'il en soit , il fut blâmé des deux partis , celui de la cour l'accusant d'ingratitude et d'infidélité , et M. le prince de lâcheté , pour avoir rendu une place dont le secours étoit assuré.
Sayfa 28 - Mais on trouva des difficultés dans le projet , attendu qu'il falloit être d'intelligence avec celui qu'on attaqueroit : ce qui ne se pourroit faire avec ledit sieur Broussel, ou avec le duc de Beaufort. On craignoit le défaut de secret. Le coadjuteur se proposa aussi ; mais il n'appuya pas assez pour faire croire qu'il le souhaitât tout de bon. Enfin Joly, qui avoit déjà conféré sur ce sujet avec T. 47, 6 le comte de Montrésor et le sieur d'Argenteuil , résolut de se proposer lui-même...
Sayfa 152 - pauvre ami, lui disoit-il , tu perds ton temps à me « prêcher ; je sais bien que je ne suis qu'un coquin. « Mais malgré toi et tout le monde je le veux être . « parce que j'y trouve plus de plaisir. Je sais que vous « êtes trois ou quatre qui me connoissez , et me mé...
Sayfa 151 - ... peut dire avoir été excessive , sans raison et à contretemps , par le refus opiniâtre qu'elle lui fit non-seulement de le recevoir à rendre ses devoirs à Sa Majesté (ce qui ne tiroit à aucune conséquence), mais aussi d'aller voir monsieur son père qui étoit à l'extrémité, qu'il n'avoit pas vu depuis sa prison, et qui mourut à l'Oratoire le même jour que M. de Marca : en sorte que le cardinal fut obligé de demeurer à Commerçy, sans autre occupation que celle de s'abandonner...
Sayfa 44 - M. le duc d'Orléans opina , en rejetant quelques avis qui avaient été proposés, d'informer , de décréter et de faire le procès au cardinal : ce qu'il dit n'être pas à propos pour le présent ; et il conclut que le roi et la reine seraient très-humblement suppliés d'envoyer incessamment les ordres nécessaires pour mettre les princes en liberté , et ensuite une déclaration de leur innocence ; comme aussi d'éloigner le cardinal de la cour et du conseil , et de s'assembler le lundi suivant...
Sayfa 101 - Joly et ceux qui attendoient avec lui , fut que le cardinal de Retz , intimidé au moment de l'exécution par Salmonet qui étoit auprès de lui , ne se rendit sur la terrasse qu'un gros quart-d'heure après que l'horloge eut sonné; et les remontrances de ce trembleur opérèrent si bien , que le cardinal dit à Imbert d'aller dire à Joly de remettre la chose au lendemain. Mais Imbert dit franchement que cela ne pouvoit plus se...

Kaynakça bilgileri