Le romancero françois: histoire de quelques anciens trouvères, et choix de leurs chansons

Ön Kapak
Techener, 1833 - 203 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 7 - Amis Gerart, n'aiez ja couvoitise 20 de ce voloir dont aine ne fui requise ! puis que je ai seigneur, qui m'aimme et prise, bien doi estre de tel valour, que je ne doi penser folour.
Sayfa 94 - Quant il fu mors en la crois que Turc ont. Sachiés, cil sont trop honni qui n'iront, S'il n'ont poverte ou viellesse ou malage * : Et cil qui sain et joene et riche sont Ne poevent pas demourer sans hontage.
Sayfa 4 - C'est le récit d'anciennes aventures amoureuses et chevaleresques. Une grande vivacité de coloris, cette naïveté tant recherchée et si rarement découverte, des détails pleins de sensibilité, voilà les -véritables titres d'Audefroy à notre admiration ; du moins sont-ils les seuls que nous ayons crus dignes encore aujourd'hui de l'attention de tous les lecteurs.
Sayfa 108 - Dame, fait-il, j'ai bien oï parler » De vostre pris, mais ce n'est ore mie : » Et de Troie r'ai-je oï conter » Qu'ele fu jà de moult grant seignorie; » Or n'i puet-on que la place trover. » Por ce, dame, vos loe à escuser, » Que cil ne soient atains de l'irésie » Qui désonnais ne vos vorront amer.
Sayfa 9 - A sa dame parler, par sa franchise. La dame est jà par la verdour, En un vergier cueillant la flour. Et joie atent Gérars. Vestue fu la dame par cointise T ; Mout est bele, graile, gente et alise', Le vis avoit vermeil come cerise3. « Dame, » dit-il, « que très bonjour Vous doint cil que j'aime et aour ! » Et joie atent Gérars. « Dame, por Dieu, » fait Gérars sans faintise, « D'outremer ai por vous la voie emprise.
Sayfa 98 - Pléust à Dieu qu'amors féist ainsi, Envers tos ceus qui en li ont fiance ! Or vos ai dit des barons ma semblance : Si lor poise de ceu que vos ai di, Si s'en preignent à mon maistre d'Oisi Qui m'a appris à chanter des enfance.
Sayfa 95 - Bien me déusse targier De chanson faire et de dis et de chans , Quant il m'estuet alongnier De la millour de toutes les vaillans. Et si puis bien faire voire ventance Que je fais plus por Dieu que nus amans. Si en sui moult, en droit l'aine, jnians, Mais el cors ai e pitiés et pésance.
Sayfa 49 - Erembors a la fenestre au jor sor ses genolz tient paile de color; voit Frans de France qui repairent de cort, 10 e voit Raynaut devant el premier front: en haut parole, si a dit sa raison.
Sayfa 94 - Partiront tout à cest pèlerinage, Et les dames qui chastement vivront , Se loiauté font à ceus qui iront. Et s'eles font par mal conseil, folage , A lasches gens et mauvais le feront , Quar tuit U bon iront en cest volage.
Sayfa 47 - Doette s'est en estant drecie, voit l'escuier, vers lui s'est adrecie ; en son cuer est dolante et correcie por son seignor dont ele ne voit mie. E or en ai dol. Bêle Doette li prist a demander " Ou est mes sires cui je doi tant amer?

Kaynakça bilgileri