Sayfadaki görseller
PDF
ePub

ORGANIQUES. Des articles organiques ajoutés au concordat de 1801 , 1,714

et 729. OSEE. Des prophéties d'Osée, 1, 21.

P.

[ocr errors]

PAPE. De la primauté du pape, I, 677. -. Le pape est le centre de l'unité chré.

tienne, 707. – C'est au pape principalement qu'il appartient de prononcer sur les questions relatives à la foi, 709. — Le pape peut porter des lois obligatoires pour toutes les Eglises, 713. — L'institution des évêques appartient originairement au pape, 716. De l'infaillibilité du pape, 709 et 742. - Du pouvoir du pape sur les choses temporelles, cousidérées dans leur rapport avec la morale, 733, etc. Le gouvernement du pape est monarchique, 722. — De

l'autorité du pape à l'égard des conciles, 737. PARALIPOMÈNES. Des livres sacrés appelés Paralipomènes, 1, 17. PASTEURS. De la soumission aux pasteurs légitimes, 1, 533. PATRIARCHES. De la religion des patriarches, I, 316 el 347. PÉCHE. Dieu peut-il permettre le péché? II, 109. - Le juste peut-il éviter tous

les péchés avec les graces ordinaires ? 348. PÉCHE ORIGINEL. Croyance générale sur la chute de l'homme, 1, 335. - De

l'existence du péché originel, II, 8. — Comment concilier le péché originel avec la justice divine? 90. De la nature du péché originel, 93. De sa transmission, 94. — De ses suites, 95. Du sort des enfants morts sans bap

teme, 96. PEINES. Peines de l'enfer. II, 146. — Peines du purgatoire, 134. · Peines cano

niques, 1, 673. PENITENCE. Notion de la pénitence, II, 545. — La pénitence est un vrai sacre.

ment, 547. - De la matière du sacrement de pénitence, 550. De la forme,

597. - Des effets, 598. - Du ministre, 600. Du sujet, 602. PENTATEUQUE. De l'authenticité du Pentateuque, I, 25. — De son intégrité,

65. — De sa véracité, 87. PÈRES. Des Pères de l'Eglise, 1, 209. PERPÉTUITE. De la perpétuité de l'Eglise, 1, 513. - L'Eglise a la perpétuité qui

convient à l'Eglise de Jésus-Christ, 571. Le protestantisme n'a pas la visi.

bilité perpéluelle, essentielle à la véritable Église, 583. PERSECUTION. De la persécution contre les premiers chrétiens, 1, 465. PERSEVERANCE. Peut-on persévérer sans la grace? II, 350. Peut-on mériler

le don de persévérance? 377. PERSONNE. De la distinction des trois personnes en Dieu, II, 181 et 206.

De l'unité de personne en Jésus-Christ, 258. PHILOSOPHE. Il doit prendre l'enseignement de la religion pour guide, 1, 5.

Les anciens philosophes ont reconnu la nécessité de la révélation pour ce qui

a rapport à la révélation, 296. PHILOSOPHIE. Impuissance de la philosophie à procurer le bonheur de l'homme

en dehors de la religion, 1, 230. — Elle ne peut non plus, toute seule, susfire à

La société, 235. POLYGLOTTE. Ce qu'on entend par polyglotte, I, 153. Des principales poly

glottes, 153 et 154. POLYTHEISME. Les gentils admettaient-ils plusieurs dieux proprement dite,

1, 260 et 325.

[ocr errors]

PORTIER. De l'ordre de porlier, II, 630.
POUVOIR. Du pouvoir legislatif dans l'Eglise, I, 647. – En qui réside ce pos

voir ? 649. - Le pouvoir de l'Eglise est indépendant du pouvoir leinpore, 652. - De la compélence du pouvoir de l'Eglise pour l'administration des sa. crements, 663 ; – pour la sépulture ecclésiastique, 66s; - pour ce qui re. garde les assemblées religienses, 667; - pour la domination et l'institution des ministres de la religion, 668; – pour la circonscription des diocèses et des

paroisses, 671; – pour les peines canoniques, 673. PREDESTINATION. Notion de la prédestination, II, 124. Graluité de la pré.

destination, 126. PREDESTINÉS. Du nombre des prédestinés, 11, 128.

Du bonheur des prédestinés, 129. PRESCIENCE. De la prescience de Dieu, II, 27. PRESENCE. De la présence réelle de Jésus-Christ dans l'eucharistie, II,

153, etc. PRÊTRE. Les simples prêtres ne sont pas juges de la foi, 1, 611. — Ils ne sont

point législateurs, 649 Ils sont inférieurs aux évéques, II, 630. PRIÈRE. Dieu peut-il exaucer nos prières ? I, 258. PRIMAUTE. De la primauté ou principauté du pape, 1, 673. PROCESSION. De la procession du Saint-Esprit, 11, 222. PROMULGATION. De la promulgation des lois ecclésiastiques, 1, 714. PROPHÉTIE. Notion de la prophétie, I, 308. Possibilité des prophéties, 309.

- Elles sont une preuve de la révélation divine, 311. PROTESTANT. Les Églises protestantes n'ont point les caractères qui convien

nent à l'Eglise de Jésus-Christ, 1, 581. - Du retour des protestants à l'Eglise

catholique, 592. PROVERBES. Des Proverbes de Salomon, 1, 19. PROVIDENCE. Tous les peuples ont reconnu la Providence divine, I, 330; 11,

La Providence s'étend à toutes les créatures, 101.- Des objectioas contre la Providence, 105. PSAUMES. Des Psaumes de David, I, 19. PUISSANCE. De la puissance ecclésiastique pour ce qui a rapport à la religion,

1, 641. - Elle est indépendante de la puissance temporelle, 648. - La puissance temporelle ne peut rien d'elle-même dans l'ordre de la religion, 652. – De la distinction des deux puissances, 733. — De la puissance coercitive de

l'Eglise, 673, etc. PURGATOIRE. Du dogme catholique sur l'existence du purgatoire, II, 134.

Des peines du purgatoire, 43. - Du soulagement des âmes du purgatoire, 134.

100.

R.

RAISON. L'homme aurail-il pu connaitre la religion par les seules lumières de

la raison ? I, 287. - Les mystères sont-ils contraires à la raison? 279, etc. REGALE. De la régale en France sous Louis XIV, 1, 723. Difficultés entre le

pape et le roi de France au sujet du droit de régale, 725 et 726. RELIGION. Nolion de la religion, 1, 225. - Nécessité de la religion par rapport

à l'homme, 228. - Elle est nécessaire à la société, 235. Nécessaire aux princes comme aux sujets, 248. - De l'existence d'une vraie religion, 216. – Du culte de Dieu, 255. De l'indifférence en matière de religion, 261. Toutes les religions sont-elles bonnes? 268. - De la religion rérélée, 273.

- Perpétuité de la religion chrétienne, qm est aussi ancienne que le monde,

316. Voyez Révélation, RELIQUES. Du culte des reliques, 11, 320. REPROBATION. Ce qu'on entend par réprobation, 11, 144. - Dicu ne condamry

aux peines de l'enfer que ceux qui l'ont mérité, 144 et 145. RÉPROUVÉS. Du nombre des réprouvés, 11, 128.-Du châtiment des réprouvés,

146. — De l'éternité des peines de l'enfer, 147 Quelles sont les peines de

l'enfer? 158. KÉSURRECTION. De la résurrection de Jésus-Christ, 1, 430. De la résurrec

tion générale des corps, II, 162. RÉVÉLATION EN GENERAL. Notion de la révélation, I, 274.- De la possibilité

de la révélation, 275. - De la révélation des mystères, 278. De la révélation en tant qu'elle contient des préceptes, 285. — De la nécessité de la révélation, 286. Des miracles comme signes de la révélation, 298.

pliéties comme signes de la révélation, 307. REVELATION PRIMITIVE. De la révélation primitive, II, 216. · De l'exis

tonce de la révélation primitive, 319. De sa nécessité, 322. -- Des vérités

qui en sont l'objet, 324, etc. REVELATION MOSAIQUE. De la divinilé de la loi de Moyse, II, 348. - De son

objet, 368. — Elle élait principalement pour les Israélites, 378.- De sa double

sanction, 381. De sa durée, 388. – De son abrogation, 391. RÉVÉLATION CHRETIENNE. De Jésus-Christ, I, 398. — Divinité de sa mission

par l'accomplissement des anciennes prophéties, 400. · Par les prophéties dont il est l'auteur, 409. - Par les miracles qu'il a opérés, 418. Par sa ré. surrection, 430. — Par les miracles de ses apôtres, 442. — Par l'établissement

Ju christianisme, 454. - Par la sublimité et la sainteté de sa doctrine, 480. ROIS. Les quatre livres des Rois, I, 16. RUTH. Du livre de Ruth, 1, 16.

Des pro

S.

SACERDOCE. Du sacerdoce de Jésus-Christ, 11, 284. - Du sacerdoce établi dans

l'Eglise par Jésus-Christ, 610. SACREMENT. Notion et institution des sacrements, II, 379. Des sacrements

de la nouvelle loi, 384. - Pourquoi sept sacrements ? 387. - De la dignité et de la nécessité des sacrements, 388. — De la matière et de la forme des sacre ments, 389. - Effet des sacrements, 391. – De la grâce qui se confère par les sacrements, 392. – Du caractère qui s'imprime par quelques sacrements, 396. - Du ministre des sacrements, 397. - Du sujet des sacrements, 402.

Des cérémonies prescrites pour l'administration des sacrements, 404. SACRIFICE. Dli sacrifice de la messe. Voyez Eucharistie. SAGESSE. Du livre de la Sagesse, 1, 119. SAINT-ESPRIT. De la divinité du Saint-Esprit, II, 211. De la procession du

Saint-Esprit, 222. SAINTETE. De la sainteté de la loi de Moyse, 1, 368. De la sainteté de la doc

trine de Jésus-Christ, 480. La sainteté est une des notes de l'Eglise de Jé. sus-Christ, 552. – L'Eglise romaine est sainte, 574. Les Eglises protes

tantes n'ont pas la sainteté qui convient à la véritable Eglise, 585 SAINTS. De la canonisation des saints, 1, 575 et 643.

[merged small][ocr errors][ocr errors]

698

TABLE GÉNÉRALE.
SALUT Dieu ne veut pas seulement le salut des prédestinés, 11, 113. – 11 reut

le salut de tous les hommes, 117. Du salut des hérétiques de bonne foi, 1
547. - Du salut des païens, 549. – Du sort des enfants morts sans baptêm

11, 95 et 123. — De la maxime, Hors de l'Église point de salut, 545, etc. SATISFACTION. De la satisfaction de Jésus-Christ, 11, 279. – De la satisfaction

comme faisant partie du sacrement de pénitence, 593. SCHISME. Ce qu'on entend par schisme, 1, 534. — Il n'y a pas de salut pour ceux

qui meurent dans le schisme, 534, 535, etc. DECRET. De la loi du secret dans la primitive Église, concernant les myslères

de la religion, I, 215, etc. SENS. Du sens commun, suivant M. de Lamennais, I, 6, note. - Du sens des

saintes Écritures, 159. – L'Eglise peut-elle condamner un livre dans le sens

de l'auteur ? 637.
SEPTANTE. De la version des Septante, I, 143.
SIEGE. Le saint-siége est le centre de l'unité, 1, 707.
SOPHONIE. Des prophéties de Sophonie, I, 22.
SOUS-DIACONAT. De l'ordre du sous-diaconat, II, 625.
SUICIDE. Du suicide dans celui qui n'a pas de religion, I, 239.

T.

TESTAMENT. Des livres de l'Ancien Testament, 1, 14. Des livres du Nouveau

Testament, 23. — Voyez Écriture.
THEOLOGIE. Qu'est-ce que la théologie? I, 1. - De la théologie naturelle et de

la théologie surnaturelle, ibid. - De la théologie positive et de la théologie scolastique, 2. Abus qu'on peut faire de la méthode scolastique, 3. Nécessité de la théologie, 4. – Des vérités qui sont du domaine de la théolo.

gie, 5. — Des conclusions théologiques, 8. Des lieux théologiques, 9. THÉOLOGIENS. De l'autorité des théologiens, 1, 211. TOBIE. Du livre de Tobie, I, 18. TRADITION. Ce qu'on entend par tradition, 1, 173. — De la tradition primitive, ibid. – De la tradition mosaïque, ibid. De la tradition évangélique, 174.

- Nécessité de la tradition, 176. — Enseignement des saints Pères sur la tra. dition, 177. - Témoignages de plusieurs docteurs protestants en faveur de la tradition, 195, etc. – Des contradictions des protestants sur la nécessité de la tradition, 198. — Des sonrces de la tradition, ib. — De la croyance constante de l'Eglise comme source de la traditiou, 199. — De la liturgie comme source

de la tradition, 200.- Des écrits des Pères comme source de la tradition, 209. TRANSSUBSTANTIATION. Du dogme catholique sur la transsubstantialion eu.

charistique, 11, 497. TRINITÉ. Notion du mystère de la sainte Trinité, 11, 179. — De l'existence du

mystère de la sainte Trinité, 181. — De la connaissance de ce mystère, 200. -De la divinité du Fils de Dieu, 206.-De la divinité du Saint-Esprit, 214.De la distinction des trois personnes divines, 220.- De la génération du Fils, 221. De la procession du Saint-Esprit, 222. — De la mission des personnes divines, 225. - De la manière de parler du mystèrede la sainte Trinité, 227.

[merged small][ocr errors]

UNION. De l'union hypostatique du Verhe avec la nature humaine dans le mys

tère de l'Incarnation, II, 2.59. UNITÉ, De l'unité de Dieu, I, 325; 11, 5. — De l'unité de la religion, 1, 268.

De l'unité de l'Eglise, 517. - Unité de doctrine, 520. – Unité de ministère, 524. – L'Eglise romaine a l'unité qui caractérise l'Eglise de Jésus-Christ, 572. — Cette unité ne se trouve point dans les Eglises protestantes, 581.

VERACITÉ. De la véracité de Moyse, 1, 87. : De la véracité des apolres, 116.
VERBE. De la divinité du Verbe, II, 206. De l'incarnation du Verbe, 241.
VERSION. Versions des livres saints, 1, 142.
VISIBILITÉ. De la visibilité perpétuelle de l'Eglise , I, 513.- L'Église catholi.

que romaine a pour elle cette visibilité qui est essentielle à l'Eglise de Jésus-
Christ, 571, Les Eglises protestantes ne peuvent revendiquer la visibilité

perpétuelle de la véritable Eglise, 583. VISION. L'homme est destiné à la vision intuitive de Dien, II, 76. - De la

vision béatifique des iustes dans le ciel, 129.

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

des para

Trisit, 11

« ÖncekiDevam »