Revue de l'Anjou

Ön Kapak
Cosnier et Lachèse, 1875
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 292 - Et, étant entré dans le logis, Jésus le prévint et lui dit : Simon, que vous en semble : de qui est-ce que les rois de la terre reçoivent les tributs et les impôts? Estce de leurs propres enfants, ou des étrangers?
Sayfa 376 - ... infringere, vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attentare praesumpserit, indignationem Omnipotentis Dei ac Beatorum Petri et Pauli Apostolorum ejus se noverit incursurum. Datum Romae apud Sanctum Petrum, anno Incarnationis Dominicae millesimo quadrigentessimo nonagesimo tertio, quarto nonas Maii, Pontificatus nostri anno primo.
Sayfa 300 - Et le commun peuple se print à forcer et violer femmes et filles. Dont de ce advint grant mal. Car il faillut que le Roy en donnast congié à tout plain de ses gens et officiers. Car ainsi que le bon Roy me dist , il trouva jusques à...
Sayfa 286 - ... et vineis , ita quod non computetur sumptus et constamentum earum). Dans ce total devaient entrer les dettes d'un remboursement assuré (hoc etiam de debitis de quibus recipiendis certitudinem habent). L'édit prescrivait en outre , dans toutes les églises , l'établissement d'un tronc à...
Sayfa 171 - Ne vous livrez point à l'amour, ne vous livrez point aux folles joies. Après le plaisir, la douleur ! » Qui mord dans la chair des poissons sera mordu par les poissons, et qui avale sera avalé ! " Et qui boit du vin et de la cervoise boira de l'eau, comme un poisson : et qui ne sait pas apprendra.
Sayfa 172 - Gradlon ; je l'ai seulement entendu dans la nuit noire: trip, trep, trip, trep, trip, trep, rapide comme le feu ! » — As-tu vu , pêcheur , la fille de la mer, peignant ses cheveux, blonds comme l'or, au soleil de midi, au bord de l'eau ? » — J'ai vu la blanche fille de la mer ; je l'ai même entendue chanter : ses chants étaient plaintifs comme les flots.
Sayfa 291 - est libre, » écrit-il au doyen de l'Eglise de Rouen, Jean de Coutances, en le chargeant de transmettre ces protestations au roi d'Angleterre. « L'Eglise est libre de la liberté que Jésus» Christ a acquise à ses enfants, et a proclamée dans son » Evangile; mais, si on l'accable d'exactions, c'est la réduire en » servitude comme Agar. Si vos princes, sous prétexte de ce » nouveau pèlerinage, veulent, en rendant l'Eglise tributaire', » imprimer sur elle le caractère de la servitude,...
Sayfa 171 - Sur cela, l'amoureux coulait doucement, tout doucement, ces mots à l'oreille de la fille du roi : « Douce Dahut, et la clef? — La clef sera enlevée, le puits sera ouvert; qu'il soit fait selon vos désirs. » III Or, quiconque eût vu le vieux roi endormi, eût été saisi d'admiration.
Sayfa 171 - D'admiration en le voyant dans son manteau de pourpre, ses cheveux blancs comme neige flottant sur ses épaules, et sa chaîne d'or autour de son cou. Et quiconque eût été aux aguets, eût vu la blanche jeune fille entrer doucement dans la chambre, pieds nus : Elle s'approcha du roi son père, elle se mit à deux genoux, et elle enleva chaîne et clef.
Sayfa 301 - ... la mer, et se couroussa tres-fort à son frere de ce qu'il s'estoit si toust prins à jouer aux dez, et que autrement ne lui souvenoit plus de la mort de son frere le conte d'Arthois, ne des perilz desquelz Nostre Seigneur les avoit delivrez. Mais messire Gaultier de Nemours en fut le mieux paié ; car le Roy gecta tous ses deniers, qu'il vit sur les tabliers, aprés les dez et les tables en la mer (0.

Kaynakça bilgileri