Essais sur les rapports primitifs qui lient ensemble la philosophie et la morale

Ön Kapak
Grimbert... successeur de Marandon, 1825 - 564 sayfa
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Ýçindekiler

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 224 - Que chacun examine ses pensées, il les trouvera toutes occupées au passé et à l'avenir. Nous ne pensons presque point au présent; et, si nous y pensons, ce n'est que pour en prendre la lumière pour disposer de l'avenir.
Sayfa 100 - ... plus vives et les émotions les plus tumultueuses, comme les mouvements les plus doux et les sentiments les plus délicats ; il les rend dans toute leur force, dans toute leur pureté, tels qu'ils viennent de naître;* il les transmet par des traits rapides qui portent dans une autre âme le feu, l'action, l'image de celle dont ils partent.
Sayfa 295 - Quoy qu'ils dient, en la vertu mesme, le dernier but de nostre visée, c'est la volupté. Il me plaist de battre leurs oreilles de ce mot qui leur est si fort à contrecœur. Et s'il signifie quelque suprême plaisir et excessif contentement, il est mieux deu à l'assistance de la vertu qu'à nulle autre assistance.
Sayfa 224 - Le présent n'est jamais notre fin: le passé et le présent sont nos moyens : le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais, mais nous espérons de vivre; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais.
Sayfa 186 - Pour moi, après avoir examiné la chose une seconde fois, je suis porté à croire que ce qui détermine la volonté à agir, n'est pas le plus grand bien, comme on le suppose ordinairement, mais plutôt quelque inquiétude actuelle, et, pour l'ordinaire, celle qui est la plus pressante.
Sayfa 340 - Sans doute je ne suis pas libre de ne pas vouloir mon propre bien, je ne suis pas libre de vouloir mon mal; mais ma liberté consiste en cela même que je ne puis vouloir que ce qui m'est convenable, ou que j'estime tel, sans que rien d'étranger à moi me détermine.
Sayfa 223 - ... si imprudents, que nous errons dans les temps qui ne sont pas à nous, et ne pensons point au seul qui nous appartient ; et si vains , que nous songeons à ceux qui ne sont point, et laissons échapper sans réflexion le seul qui subsiste. C'est que le présent d'ordinaire nous blesse.
Sayfa 100 - ... les plus délicats ; il les rend dans toute leur force , dans toute leur pureté , tels qu'ils viennent de naître ; il les transmet par des traits rapides qui portent dans une aujre âme , le feu , l'action , l'image de celle dont ils partent...
Sayfa 416 - Je crois tout comprendre en disant que c'est le sentiment de la beauté et de la dignité de la nature humaine.
Sayfa 186 - Nous pouvons donner à cette inquiétude le nom de Désir, qui est effectivement une inquiétude de l'Esprit, causée par la privation de quelque bien absent. Toute douleur du corps, quelle qu'elle soit, et tout mécontentement de l'Esprit, est une inquiétude, à laquelle est toujours joint un Désir proportionné à la douleur ou à l'inquiétude qu'on ressent, et dont il peut à peine être distingué.

Kaynakça bilgileri