Revue britannique, publ. par mm. Saulnier fils et P. Dondey-Dupré

Ön Kapak
Sébastien Louis Saulnier
1861
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 35 - Suisse les lentes et profondes vibrations du ranz des vaches, le chalumeau qui rappelle l'idylle de Théocrite, l'églogue de Virgile; la flûte et la cuillère dont on se sert en guise de castagnettes. Les chansons populaires russes sont remarquables par leur plaintive mélancolie, par leur richesse d'images empruntées aux scènes de la nature, par les idées superstitieuses qu'elles retracent et les tendres soupirs qu'elles répètent. Les Russes ont dans leur langue une quantité de diminutifs,...
Sayfa 37 - J'oublierai celui que j'aime quand mes pieds cesseront de me porter, quand mes blanches mains retomberont sans mouvement, quand mon regard s'éteindra, quand on me mettra la planche du cercueil sur le cœur.
Sayfa 35 - ... espoir. Le rossignol et le coucou sont les oiseaux compatissants qui répondent à leurs douleurs ; l'hirondelle porte leurs messages. L'arc-en-ciel qui se lève sur une maison annonce qu'il s'y trouve une fiancée. La lune se cache avec tristesse après la mort de l'empereur. La plaine où les ennemis ont passé se couvre de plantes amères. Les larmes qui coulent eh abondance ressemblent au ruisseau; les larmes qui tombent doucement sont comme la rosée.
Sayfa 38 - Tsar mon espoir, tsar très-chrétien, je « te ferai connaître toute la vérité. Des compagnons, j'en « avais quatre : le premier, c'était la nuit obscure ; le « second, c'était mon couteau d'acier ; le troisième, mon « bon cheval, et le quatrième, mon arc bien tendu. Mes « messagers, c'étaient les flèches durcies au feu. « Alors le tsar mon espoir, le tsar très-chrétien me dira : « Honneur à toi, mon enfant, qui sais si bien voler et si « bien parler ! pour ta récompense, je...
Sayfa 403 - Que votre nom soit sanctifié; Que votre règne arrive; Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour ; Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; Et ne nous laissez pas succomber à la tentation ; Mais délivrez-nous du mal.
Sayfa 37 - ... s'éloignera pas du cœur. Ce n'est pas un astre qui brille sur la plaine lointaine, c'est un petit bûcher qui fume. Auprès du bûcher est un tapis de soie, et sur ce tapis est couché le jeune homme audacieux.
Sayfa 26 - Le zéphyr ou l'aquilon Depuis ce jour me promène De la forêt à la plaine, De la montagne au vallon. Je vais où le vent me mène, Sans me plaindre ou m'effrayer; Je vais où va toute chose, Où va la feuille de rosé Et la feuille de laurier.
Sayfa 38 - Ne fais pas de bruit, ma petite forêt verte; ma mère, ne me trouble pas dans mes pensées, car demain matin je dois aller à l'interrogatoire devant le terrible juge, devant le tsar lui-même.
Sayfa 38 - Ah ! mon bon coursier, mon coursier fldèle, mon fidèle camarade de bataille au service du tsar, dis à ma jeune épouse que je suis marié avec une autre femme, que j'ai pris pour dot la plaine déserte, que l'épée aiguë nous a fiancés, et que la flèche acérée uous a réunis sur la couche nuptiale.
Sayfa 35 - Russes ont dans leur langue une quantité de diminutifs, de mots caressans et pleins de charme. Ils ont souvent recours aux comparaisons, et ces comparaisons sont pour la plupart autant de symboles gracieux ou énergiques. Dans l'émotion qui les saisit, ils s'adressent à tout ce qui les environne et confient au nuage, au vent les regrets de leur amour ou l'élan de leur espoir. Le rossignol et le coucou sont les oiseaux compatissans qui répondent à leurs douleurs; l'hirondelle porte leurs messages.

Kaynakça bilgileri