Sayfadaki görseller
PDF
ePub

PUBLIC LTRANT

33034 IT

B. LE

FUGITIVES.

114

1

ro

ASTOR, LENOX ADD
TILDEN' FOUNDAT Du Irois Juin
1903

17 8 9
OI

10. Il
Prices

Daniel.
TIL 03 LaMa: de Molière: 10
La Beauré.

3. Les Commentaires. 81 Verse,

In A Poyagerer Crimée. los Offripi on

49 La Liberré. Les Ver tux.

solodoro, Funlibre. Epigramme.

971551ffe de l'Europe. »«; 1.27 IPS.

olivy
, :r.

135 Infcriprion.

*145De la Foi publique. Descripcionog

1444 Lucinde. 14 Li-Maternelle..

Varibcts. 2

31, -84, 182. Chwadui, Enigines Lages."

SPÉCTACLES. 2014 i 7. ji 109, 168.

85 NG UV Ille'srittér. Acad. Roy. de Musiq.

Comédie lialienne.
Les Idylies,

9
D.fiouis.

Thearre de Mons. 36, 185
Tale ote da li tamhaital
Ex; ofic on.

22 Annonces Noricesc. Ale sover Kan.

92 , 139, 87. Tabieakx.

89

16

[ocr errors]

A Paris, de l’linprimeric de MOUTARD,

Ilic des Mathurins. Hôtel de Cluri.

DE FRANCE.
SAMEDI.4 JUILLET 1789.

PIÈCES FUGITIVES

EN VERS ET EN PROSE.

QU AT RAIN
Au Cousin Jacques , après la lecture de

l'Horoscope de la France, & des Do-
léances de l'Hubicani des Isles Molu-
ques ( ! ), dans la seconde Année du
Courrier des Planètes.

Sousú

ous un nouvel afpect nous vous voyons paroftre;
Le moode, en vous lisant, ne rit plus aux éclats;
Mais votre gaîré sage a pour lui plus d'arpas,
Et vous êtes enfin ce que vous deviez être.

(Par M. de la B..... Prof. Douai. )

(1) Plufieurs personnes ayant dégré que l'Auteur
fit un Recueil Téparé de tous les morceaux de son
Courrier, relatifs aux circonstances présentes, il n'a

А.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

PLEUR
LEURE Z, Amans, pleurez, Vénus;

Z
Hélas ! votre Arbrisseau n'eft plas!
Les bosquets d'Idalie ont perdu leur parure.
L'Hiver nous a' ravi les Myrtes de Cypris (1);
La rigueur des frimas a séché leur verdure.
L'Amour ne joùra plus sous leurs rameaux fleuris.
On le crut immortel, & le voilà fans vie
Ce feuillage cu liégeoient les Plaisirs & lcs Jeux!
Çuel prix, quelle couronne à son Amnant heureux
Offrira désormais la Bergère chérie?..

Pleurez, Amans, pleurez, Vénus;
Eiétás ! votre Arbr.fleau n'est plus !

pu les satisfaire faris risquer de mécontenter ses Sonfcripteurs d'autant plus qu'un Recueil, tel qu'on le demande, coute opresque autant que la Souscription. L'Abonrement iti de 18 l. pour Paris, 821 l. pour la: Province, franc de port par la Poste; il se fait chez l'auceur, rue Phelypeaux, N. 36, à Paris; & chez Belin , Lib. ru: S. Jacques. On souscritauti chez Blaisot, Librairc du Ro, à Versailles. On ne vend point de Numéros léparés.

( 1.) On a remarqué qu'aucun pied de Myrte oe s'est sauvé des froids qu'il y a fait cette année.

Lorsque sur son écorce, auprès de mon Adele, s J'essayois de graver nos chiffres amoureux ,

Il croissoit chaque jour ; ainfi croissoient nos feux.
Un instant l'a détruit... ma famme est éternelle....

Pleurez, Amans, pleurez, Vénus;
Hélas ! votre Arbrisseau n'est plus !

Les palmes du plaisir, dont nous ornions nos teres, Se changent sur leur tige en funèbres cyprès??? Brise, Dieu de Paphos , & ton arc & ces içáits..

Sans tes Myrtes renonce à faire des conquêtes..... * Délicieux réduits , ô'verdoyanis berceaux!**

Qui prêtiez votre ombrage à l'Amante timide ,
Vous ne m'offrirez plus le concert des oiseaux
Ni les tendres fecrets, célébrés par Ovide.....

Pleurez, Amans, pleurez, Vénus
Hélas ! votre Arbrifleau n'est plus ! .....

Mais le Printemps renait...... des nouveaux dons de

Flore Nous revoyons briller les jardins de l'Amour. Le volage Zephyr eft enfin de retour; Phébus lance ses feux..., la Rose vicnt d'éclore!...

Chantez, Amans , chantcz, Vénus; La Rose a remplacé le Myrte qui n'est plus.

(Per Palquer, à St-André de Cubzac. )

Explication de la Charade, de l'Enigme &

du Logogriphe du Mercure précédent. Le no

E inot de la Charade eit Pentecôte ; celui de l'Enigme eft Crampe ; celui du Logogriphe eft Gloire, où l'on trouve Or, Loi; Lire, Roi.

[ocr errors]

CHARA D E. Mon premier se prononce en donnant la, mi, ia ; Mon fecond ne se fait jamais à l'Opéra ; Mon tour le produifit aux Noces de Cana.

(Par M. D*** ).

[ocr errors]
[ocr errors]

É N'I G M E.
J'eus de l'orgueil ; craignez le vôtre ;
Je subis le plus trifte fort;
Je fus & la tombe. & le mort,
Sans devenir ni l'un ni l'autre.
( Par M. Valant, Professeur de B. L, en

l'Hôtel du Géni;.

« ÖncekiDevam »