Sayfadaki görseller
PDF
ePub

(2) « Tabernaculum conopeo decenter opertum, atque ab omni aliâ re vacuum in altari majori vel in alio sit collocatum. » Rit. Rom. ibid. p. go.

(3) « Calices ad Missæ sacrificium non adhibeantur nisi argentei ab interiore parte inaurati. » Conc. d'Avignon 1594, ch. 24.

« Calix debet esse aureus , vel argenteus, aut saltem habere cuppam argenteam intùs inauratam, et simul cum patenâ itidem inauratâ, ab episcopo consecratus. » Miss. Rom, de preparat, sacerd.

Statuts de Mgr. de St - George, ch. IV, p. 34

II. Bénédiction du Tabernacle, nécessité d'une

permission pour conserver le St-Sacrement en deux endroits dans une église.

Nous défendons de se servir d'un tabernacle qu'il n'ait été auparavant béni par celui qui en anra la permission de nous. Voulons qu'il soit placé sur le grand autel, d'où il ne pourra être transporté en un autre lieu sans notre permission. Elle sera nécessaire encore pour pouvoir conserver le très-saint Sacrement en deux endroits dans une même église. « Sacra

prece, ex formulâ lib. pontificalis, tabernaculum.... in quo sanctissima Eucharistia recondatur, antė benedicatur quàm ad illius recondendæ usum adhibeatur. » Acta. Eccl. Mediol. lib. 2. de sacram. in gener..

tit, 1. n. 77.

III. Lampe devant le St-Sacrement. Card. à Turnone.

Nous ordonnons qu'il y ait une lampe conStat, de custod. Euch., p. 17.

tinuellement allumée devant le tabernacle où Stat. de Mgr. d'Epi- est renfermé le très-saint Sacrement (1). Cette nạc, ch. VI, P, 8, au

lampe est le symbole expressif de la foi vive

Verso,

Règl. de Mgr. Cam. de Neuy., tit 3, p. 19.

et de la charité ardente avec lesquelles nous devons honorer J.C., vraie lumière du monde, présent dans la sainte Eucharistie. C'est pourquoi les Curés apporteront le plus grand soin à l'entretien de cette lampe, et tiendront la main à ce que les fabriques aient des fonds affectés

. (1) « Lampades coram tabernaculo plures , vel saltem una, diù noctuque perpetuò colluceat. » Rit. Rom. Ibid.

pour cela,

IV. Précautions pour prévenir la profanation

du saint Sacrifice. Le sacrifice de la Messe élant ce qu'offre de Mgr. Cam. de Neu

ville, règl. tit. iv,p.22. plus saint et de plus adorable notre divine reli

Ord. de Mgr. Frangion, nous ne saurions prendre trop de précau- çois-Paul de Neuville, tions pour empêcher qu’on admette des inconnus son diocèse , 25 no

vembre 1718. et des indignes à la célébration de ces saints

Rituel du diocèse. mystères (1). En conséquence, nous défendons Du saint sacrifice de

la Messe, pag. 138, à tous les Curés et Supérieurs des églises d'y col. 2. recevoir aucun Prêtre inconnu pour y

célébrer Voyez les statuts

de Mgr. de St-George le saint sacrifice, à moins qu'il n'en ait obtenu qui prononcent peine de nous la permission et qu'il n'en justifie (2). contre les supérieurs

des églises et même (1) « Nemo clericus vel laïcus in suis sæcularibus ec- les sacristains qui laisclesiis, capellis , vel oratoriis quamvis ab ordinario ap- sortes de prêtres, ou probatis quemquam sacrum celebrare patiatur qui scrip- qui le leur permettam celebrandi facultatem ab Episcopo non impetrarit.

troient pius long

temps que ne le porte Conc. de Milan. 1565, ch. 5.

la perniission. (2) « Ut irreverentia vitetur, singuli Episcopi in suis diæcesibus interdicant ne cui vago et ignoto sacerdoti celebrare liceat. » Conc. de Trente , sess. xxii. decr. de obserr. in Missa.

V. Extérieur du Célébrant.

[blocks in formation]

Nous défendons à tout Prêtre de célébrer la sainte Messe sans être revêtu d'une soutane avec des manches, si ce n'est en voyage, auquel cas ils pourront se servir de soutane sans manches (1).

(1) « Indutus vestibus sibi convenientibus , quarum exterior saltem talum pedis attingat. » Miss. Rom. cap. de

præparat. Sacerd.

[ocr errors]

Card, à Turnone. Stat. de celebr. Missæ,

[ocr errors]

P. 18.

col. 2.

VI. Consécration de l'autel ; usage des

Chapelles domestiques.
Il est défendu à tout Prêtre, même aux Curés,

quand même il prétexteroit une dispense aposMgr. d'Epinac. tolique, de célébrer dans un oratoire particuStat, ch. vII, pàg. 8, lier, à moins qu'il ne soit pourvu d'une pierre

Mgr. Cam. de Neu- consacrée par nous ou par quelqu'autre Evêque, ville , tit. iv, art. 2. et qu'il n'ait été béni (1). Il ne manquera pas,

en outre, de demander ou de faire renouveler
la permission par écrit d'y dire la sainte Messe.
On s'abstiendra d'y célébrer les jours de Pâ-
ques,

de la Pentecôte, de la Fête-Dieu, de
l'Assomption, de la Toussaint, de Noël, du
Patron et de la Dédicace, à moins, dit le Rituel
du diocèse, que Monseigneur l'Archevêque ne
l'ait permis pour des raisons extraordinaires. .

(1) « Non celebrentur Missæ in domibus privatis , etiam magnatum et potentum, nisi esset sacellum ad hoc specialiter constructum, et per Episcopum aut de ejus mandato benedictum , nisi etiam altare portatile consecratum. » Conc, de Narbonne , 160g.

VII. Préparation à la sainte Messe, ei action

de grâces. Nous exhortons en toute sincérité et nous Card. à Turnone. conjurons par les entrailles de la miséricorde Ibid. de notre Dieu , tous les Prêtres qu'il a mis sous Mgr. d'Epinac. Ib. notre juridiction, de ne monter au saint autel qu'après s'être confessés, si l'état de leur conscience le demande , et surtout de ne jamais manquer d'apporter à la célébration des saints mystères la pureté de conscience, la dévotion du cour, une profonde humilité, le respect, la crainte de Dieu et la religion. Nous ne leur recommandons pas avec moins d'instance après la célébration, un tribut d'action de grâces que leur imposent également et l'excellence du don céleste qu'ils viennent de recevoir, et la pratique de tous les Ecclésiastiques réguliers, et le respect dû à la très-sainte Eucharistie. Pour rendre cette omission excusable, il ne faudroit rien moins que l'urgence et la continuité des autres fonctions de leur ministère (1).

(1) « Præcipimus ut Sacerdotes , antequam celebrent se colligant et orantes mentem in tanti ministerii cogitatione defigant....... Item ut, peractâ Missâ pro summi beneficii munere , Deo gratias agant. » Conc. de Milan, an. 1565, ch. v.

VIII. Invitation des fidèles à la fréquente

Communion,

Les Curés auront soin de porter leurs parois- Conc. de Trente,

sess. XXII, ch. 6, et siens à s'approcher souvent du sacrement de la sess. XIII, "ch. 8.

Stat. de Mgr. de St- très - sainte Eucharistie, en leur représentant George, ch. iv, p.

35.

le besoin qu'ont les chrétiens de recevoir fréOrd. syn. de Mgr. de Niarquemont, 16 quemment ce pain des Anges , et les grandes avril 1614, ch. XV.

utilités qu'on retire de la fréquente communion, quand on la fait avec les dispositions nécessaires (1). C'est pourquoi ils les exhorteront à mener une vie si sainte qu'ils puissent communier souvent.

(1) « Parochus summum studium in eo ponat ut, cum ipse venerabile hoc sacramentum quâ decet reverentiâ, debitoque cultu , tractet , custodiat et administret , tum etiam populus sibi commissus religiosè colat, sanctè frequenterque suscipiat, præsertim in majoribus anni solemnitatibus. » Rituale Roman. p. 88.

pag. 36.

[ocr errors]

IX. Avertissement aux fidèles de remplir le

devoir de la Communion pascale. Stat. de Mgr. de St.

Dès le premier dimanche de carême, les George, ch. iv, p. 7, Pasteurs des ames auront soin de rappeler aux

Fidèles le précepte de la communion pascale. Rituel du diocèse. De la comm. pascale, Ils leur feront observer qu'ils ont ici deux de

voirs à remplir, celui de communier à Pâques, Card. de Bourbon. Stat. 1466, de furto et celui d'y communier dignement (1). Ils les et rapina.

exhorteront en conséquence à s'y préparer par Card. à Turnone. la pénitence, la confession et les bonnes onStat. de celebr. Miss.,

vres ; et pour ne pas gêner la confiance des Mgr.d'Epinac. Stat. pénitens, ils n'oublieront pas qu'ils doivent chap. vii, de la sainte Messe, p. 10, au verso.

leur laisser le libre choix de leur confesseur, sans même exiger d'eux qu'ils en demandent la permission, ou qu'ils rapportent un billet de confession.

(1) «Dabit operam Parochus , quoad ejus fieri potest.

p. 21.

« ÖncekiDevam »