Sayfadaki görseller
PDF
ePub
[blocks in formation]

505 REVE V.5-6

LA CERTITUDE EN GÉOLOGIE

La géologie, c'est-à-dire l'étude approfondie de la structure du globe, a-t-elle autre chose à nous apprendre, d'une manière positive, que la nature et la distribution des masses minérales qui composent le sol des continents et des îles? Serait-elle arrivée, par exemple, à propos de l'histoire de notre planète, à des conclusions parfaitement certaines, et en même temps d'un intérêt assez général pour mériter toute l'attention du penseur le plus inoccupé des sciences naturelles ? Mon dessein, dans les pages qui vont suivre, est de montrer que c'est bien là le cas en effet pour les sciences géologiques. Je voudrais signaler un de leurs résultats irrévocables à des personnes, telles que ne peut manquer d'en rencontrer cette Revue, absorbées par des questions beaucoup plus importantes que l'histoire naturelle, n'accordant à la théorie de la terre qu’un regard distrait, mais exposées par là même à nier ou à dédaigner par ignorance de grandes vérités solidement établies par l'observation.

Cette méconnaissance des résultats définitivement acquis

et les faux jugements qu'elle entraîne, ne sont pas sans inconvénient grave, quand ils se produisent dans la polémique chrétienne, et en un temps où certaines conclusions des sciences sont devenues presque populaires. Sans doute, aucun catholique instruit n'ignore que l'Église et la Révélation laissent aux recherches savantes autant de latitude que la raison le peut exiger, et que, dans ces cas, l'apologétique doit s'abstenir de condamnation. Mais cela suffit-il toujours, et n'arrive-t-il pas un moment où il convient d'accepter sans arrière-pensée ce qui est véritablement démontré ?

Je crois utile de soumettre sur ce point au lecteur quelques réflexions qui se lient à la critique des doctrines géologiques. Après quoi je résumerai quelques-uns des arguments sur lesquels repose une des plus grandes vérités de la géologie.

I.

Aujourd'hui la géologie est une des sciences le plus universellement cultivées, car en procurant beaucoup de satisfactions à l'intelligence, elle s'allie heureusement au goût de la nature et à celui des voyages, si répandus chez nos contemporains. La plupart des gouvernements civilisés, appréciant l'importance de l'étude du sol, instituent à grands frais des commissions géologiques (Geological Survey), destinées à classer les terrains d'après les méthodes scientifiques. Des milliers de travailleurs sont occupés à déchiffrer ainsi les vieilles annales du globe.. Tous ces efforts n'ont guère de raison d’être, si la série historique des couches terrestres, comme les savants prétendent la retrouver dans le témoignage des roches, n'est pas une vérité. Cependant cette vérité n'est pas encore reconnue par beaucoup de chrétiens instruits, et même par des apologistes qui ont

« ÖncekiDevam »