Les grotesques

Ön Kapak
Michel Lévy Frères, 1856 - 400 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 110 - Et laissent sur le vert le noble de l'ouvrage. Nul aiguillon divin n'élève leur courage; Ils rampent bassement, faibles d'inventions, Et n'osent, peu hardis, tenter les fictions, Froids à l'imaginer : car s'ils font quelque chose, C'est proser de la rime et rimer de la prose...
Sayfa 370 - Mais de ce style enfin la cour désabusée Dédaigna de ces vers l'extravagance aisée, Distingua le naïf du plat et du bouffon, Et laissa la province admirer le Typhon.
Sayfa 349 - Celui qui cy maintenant dort Fit plus de pitié que d'envie, Et souffrit mille fois la mort Avant que de perdre la vie. Passant, ne fais ici de bruit, Et garde bien qu'il ne s'éveille ; Car voici la première nuit Que le pauvre Scarron sommeille.
Sayfa 63 - Ah! voici le poignard qui du sang de son maître S'est souillé lâchement. Il en rougit, le traître!
Sayfa 110 - Épier si des vers la rime est brève ou longue ; Ou bien si la voyelle, à l'autre s'unissant, Ne rend point à l'oreille un vers trop languissant. Et laissent sur le vert le noble de l'ouvrage.
Sayfa 104 - Enfin Malherbe vint, et, le premier en France, Fit sentir dans les vers une juste cadence, D'un mot mis en sa place enseigna le pouvoir, i Et réduisit la muse aux règles du devoir.
Sayfa 216 - II reçut pour ces six vers seulement , la somme énorme de six cents livres : sur quoi il fit ce distique : Armand , qui pour six vers m'as donné six cents livres , Que ne puis-je à ce prix te vendre tous mes livres.
Sayfa 69 - J'aime un beau jour, des fontaines claires, l'aspect des montagnes, l'étendue d'une grande plaine, de belles forêts; l'Océan, ses vagues, son calme, ses rivages; j'aime encore tout ce qui touche plus particulièrement les sens : la musique, les fleurs, les beaux habits, la chasse, les beaux chevaux, les bonnes odeurs, la bonne chère...
Sayfa 63 - Tous les jours à la cour un sot de qualité Peut juger de travers avec impunité ; A Malherbe, à Racan préférer Théophile Et le clinquant du Tasse à tout l'or de Virgile.
Sayfa 115 - Ils s'ébattent dessus ton front, Et, les voyant beaux comme ils sont. Je suis jaloux quand ils te baisent. Belle bouche d'ambre et de rose, Ton entretien est déplaisant Si tu ne dis, en me baisant, Qu'aimer est une belle chose. D'un air plein d'amoureuse flamme, Aux accents de ta douce voix, Je vois les neuves et les bois S'embraser comme a fait mon âme.

Kaynakça bilgileri