Revue littéraire de la franche-comté

Ön Kapak
Chalandre., 1867
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

İçindekiler

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 161 - J'ai été reçu de l'Empereur de la Chine aussi bien qu'un étranger puisse l'être d'un prince qui se croit le seul souverain du monde; qui est élevé à n'être sensible à rien; qui croit un homme, surtout un étranger, trop heureux de pouvoir être à son service et travailler pour lui.
Sayfa 29 - Les espèces d'animaux malfaisants ou nuisibles que le propriétaire, possesseur ou fermier pourra, en tout temps, détruire sur ses terres et les conditions de l'exercice de ce droit, sans préjudice du droit appartenant au propriétaire ou au fermier de repousser ou de détruire, même avec des armes à feu, les bêtes fauves qui porteraient dommage à ses propriétés. . lis peuvent prendre également des arrêtés: 1" Pour prévenir la destruction des oiseaux ou pour favoriser leur repeuplement;...
Sayfa 161 - Quant à la peinture , hors le portrait du frère de l'empereur, de sa femme, des princes et princesses du sang, et de quelques autres favoris et seigneurs, je n'ai rien peint dans le goût européen. Il m'a fallu oublier, pour ainsi dire, tout ce que j'avais appris, et me faire une nouvelle manière pour me conformer au...
Sayfa 93 - Mémoires et Documents inédits pour servir à l'histoire de la Franche-Comté, publiés par l'Académie de Besançon.
Sayfa 14 - Et par instant au veut qui gronde, Tressaillent les saints des vitraux. Une terreur vague et secrète Pèse sur la foule inquiète ; D'un glacial pressentiment Toutes les âmes sont étreintes, Et cependant les orgues saintes Soupirent en concert charmant... Sombre, sous un arceau du temple, Le chanteur noir, debout, contemple Le couple béni prosterné : Ses yeux flambent pleins de malice, Et parfois sur ses lèvres glisse L'impur sourire d'un damné. Sous sa virginale couronne, Eve, toute pâle...
Sayfa 161 - Être à la chaîne d'un soleil à l'autre ; avoir à peine les dimanches et les fêtes pour prier Dieu ; ne peindre presque rien de son goût et de son génie ; avoir mille autres embarras qu'il serait trop long de vous expliquer; tout cela me...
Sayfa 14 - Notre-Dame po»r les époux!... Des deux Bourgognes la noblesse Sous l'ogive antique se presse. Les blasons pendent aux piliers. Et sous les dais, sous les tentures, Retraçant braves aventures, Brillent dames et chevaliers. Au dehors grésille la neige; Sous la tourmente qui l'assiége, Le sapin tord ses noirs rameaux ; Le loup hurle en la nuit profonde, Et par instants, au vent qui gronde, Tressaillent les saints des vitraux. Une terreur vague et secrète Pèse sur la foule inquiète, D'un glacial...
Sayfa 161 - ... m'a fallu oublier pour ainsi dire tout ce que j'avais appris, et me faire une nouvelle manière pour me conformer au goût de la nation : de sorte que je n'ai été occupé les trois quarts du temps qu'à peindre, ou en huile sur des glaces, ou à l'eau sur la soie, des arbres, des fruits, des oiseaux, des poissons, des animaux de toute espèce ; rarement de la figure.
Sayfa 109 - La Dance aux Aveugles et autres Poésies du xv° siècle, extraites de la Bibliothèque des Ducs de Bourgogne [par M.
Sayfa 66 - Ces qualités s'unissaient , chez lui, à une figure vénerable, empreinte de dignité et d'énergie , dont le souvenir est resté dans la mémoire de tous ceux qui l'ont connu.

Kaynakça bilgileri