Essai sur le pouvoir public ou exposition des lois naturelles de l'ordre social

Ön Kapak
Gaume Fréres et J. Duprey, 1859 - 631 sayfa
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Ýçindekiler


Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 213 - Qui autem resistunt, ipsi sibi damnationem acquirunt : nam principes non sunt timori boni operis sed mali. Vis autem non timere potestatem ? bonum fac et habebis laudem ex illa : Dei enim minister est tibi in bonum.
Sayfa 298 - Voilà le fondement sûr et immuable de toute autorité légitime. » Rien, par conséquent, n'est plus faux que cette idée des amateurs de l'indépendance, que toute autorité réside originairement dans le peuple, et qu'elle vient de la cession que chacun fait, à un ou plusieurs magistrats, de son droit inhérent de se gouverner soi-même. « Cette idée n'est fondée que sur la fausse supposition que chaque homme, né pour soi, hors de toute société, est le seul objet de ses soins, et sa règle...
Sayfa 304 - Quod principi placuit legis habet vigorem: utpote cum lege regia, quae de imperio eius lata est, populus ei et in eum omne suum imperium et potestatem conferat...
Sayfa 385 - Lvgal se dit proprement des formes, des observances, des choses prescrites par la loi positive, sous peine, ou de nullité, ou d'animadversion de la part de la loi. Légitime se dit des choses fondées sur la justice essentielle ou sur la loi sociale dérivée de la loi naturelle de justice: en un mot, sur un droit qu'on ne peut violer sans tomber dans l'injustice. Licite se dit proprement des actions...
Sayfa 365 - Qu'on ne dise donc point que le souverain ne soit pas sujet aux lois de son État, puisque la proposition contraire est une vérité du droit des gens, que la flatterie a quelquefois attaquée, mais que les bons princes ont toujours défendue comme une divinité tutélaire de leurs États.
Sayfa 313 - S'il prenait envie aux deux Chambres de se supprimer elle-mêmes, et de revêtir le roi de l'empire plein et absolu, certainement la nation ne le souffrirait pas. Et qui oserait dire qu'elle n'aurait pas le droit de s'y opposer? Mais si le Parlement délibérait de faire un changement si considérable, et que la nation entière gardât volontairement le silence, elle serait censée approuver le fait de ses représentants. (Droit des gens, 1.
Sayfa 56 - C'est donc pour Dieu même que Dieu a fait l'homme ; c'est pour le « connaître qu'il lui a donné un entendement; c'est pour l'aimer qu'il « lui a donné une volonté ; et c'est par les liens de...
Sayfa 97 - L'instruction secondaire forme ce qu'on appelle les classes éclairées d'une nation. Or, si les classes éclairées ne sont pas la nation tout entière, elles la caractérisent. Leurs vices, leurs qualités, leurs penchants bons et mauvais sont bientôt ceux de la nation tout entière ; elles font le peuple lui-même par la contagion de leurs idées et de leurs sentiments i.
Sayfa 553 - La classe ouvrière ne possède rien : il faut la rendre propriétaire. « Elle n'a de richesse que ses bras : il faut donner à ces bras un emploi utile pour tous. « Elle est comme un peuple d'Ilotes au milieu d'un peuple de Sybarites : il faut lui donner une place dans la société, et attacher ses intérêts à ceux du sol. « Enfin, elle est sans organisation et sans liens, sans droits et sans avenir : il faut lui donner des droits et un avenir, et la relever à ses propres yeux, par l'association,...
Sayfa 173 - ... le prix des esclaves s'élève; lorsqu'ils le sont peu, les esclaves se vendent à vil prix. Comme tous les autres producteurs, les éleveurs d'esclaves s'efforcent d'augmenter leurs débouchés et de se préserver de la concurrence étrangère. Ce sont les éleveurs de la Virginie et de la Caroline qui ont été les plus ardents à demander l'annexion du Texas, et qui se sont montrés, en toute occasion, les plus chauds adversaires de l'importation des nègres d'Afrique.

Kaynakça bilgileri