Le Jugement dernier: retable de l'Hotel-Dieu de Beaune, suivi d'une notice sur les tryptiques de Dantzig et d'Anvers

Ön Kapak
Damongeot, 1884 - 36 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 1 - Venez les bénis de mon père, possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement 'du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire ; j'ai eu besoin de logement et vous m'avez logé...
Sayfa 13 - Ensuite, le tryptiquc de la Nativité exécuté pour l'église de Middelbourg, inaugurée en 1460 (musée de Berlin); Puis le tryptique de l'adoration des Mages (pinacothèque de Munich). Roger hérita de Jean Van Eyck l'art de bien peindre. Sa couleur, sans égaler celle du maître sous le rapport de la finesse, en possède l'étonnante puissance. Son dessin est correct; seulement dans le corps humain il a toujours exagéré la longueur ; les contours sont parfois raides et anguleux, ce qui ôte...
Sayfa 19 - De cette façon, vous et vos suc« cesseurs, vous conserverez indéfiniment ce chef-d'œu« vre. « Mais cependant, soyez bien convaincus qu'avant un « demi-siècle il faudra y toucher plus d'une fois, soit dans « les parties enlevées, soit dans celles laissées sur leur « panneau primitif. » La longueur totale du tableau est de 5,60 savoir : panneau central, 1,10 Quatre panneaux de 0,85 chacun, ci 3,40 Deux panneaux extrêmes de 0,55 chacun, 1,10 Longueur pareille 5,60 La hauteur du panneau...
Sayfa 14 - ... Néanmoins il occupe, entre ces deux maîtres, une place brillante et forme avec eux la glorieuse trilogie des grands peintres flamands du XV'siècle ; aucun peintre n'exerça, sur son époque, une influence aussi considérable. Ses tableaux, pendant plus d'un demi-siècle, ont servi de modèles à tous; aussi, est-ce par centaines, que l'on rencontre les copies et variantes des quatre sujets principaux dont il créa et popularisa la formule : l'Adoration des Mages,. le Crucifiement, la Descente...
Sayfa 13 - ... d'ailleurs leur compétence. Nous croyons devoir ajouter, à ce qui précède, quelques lignes extraites de l'ouvrage que vient de publier MAJ Wauters, sur la peinture flamande. Roger de la Pasture, dont la traduction flamande est Van der Weyden, nom sous lequel il s'illustra, naquit à Tournai en 1399 ou 1400. Il alla s'établir à Bruxelles, d'où sa femme était originaire, après 1432.
Sayfa 1 - ... une nuée lumineuse qui se détache sur un fond d'or ; tous les personnages faisant partie du redoutable tribunal sont assis : le juge seul les domine. Les assesseurs et les assistants sont distribués en deux groupes, l'un à droite et l'autre à gauche du juge. Le second plan présente à l'œil la résurrection, la pesée des âmes, l'acheminement des élus vers le ciel, et la marche des damnés vers l'enfer. Tel est l'ensemble du tableau développé. LE JUGE En haut, dans le panneau central,...
Sayfa 6 - ... main droite la terrible balance ; son regard est fixé sur les mouvements de l'aiguille, et sa main gauche immobile au dessus du fléau pour l'arrêter quand il faudra. Au sortir de la balance, les âmes vont à leur destination définitive : les justes vers la porte du ciel qui occupe entièrement le panneau de droite ; les réprouvés vers le gouffre de l'enfer qui occupe également le panneau de gauche. MARCHE DES RÉPROUVÉS VERS L'ENFER Le chemin suivi par les réprouvés est d'une aridité...
Sayfa 32 - ... travaillèrent séparément. N'est-ce pas à cela qu'il faut attribuer chez les anciens ce manque d'originalité, cette fidélité à la tradition et cet esprit d'imitation qui déconcertent les investigateurs et déroutent ceux qui remontent à la paternité des tableaux gothiques ? L'école gothique flamande est un livre déchiré par les iconoclastes et la Renaissance. Plus de pages sont perdues que conservées. On en retrouvera encore quelquesunes, mais le volume sera éternellement incomplet....
Sayfa 32 - Allemagne, a été attribué successivement à tous les grands peintres de la vieille école flamande. Celui de Beaune, moins visité, passe à tort ou à raison pour un Roger Van der Weyden, attribution qui lui a été contestée. Une chose est certaine : les trois tableaux sont de la même époque, de la même école et sortent peut-être du même atelier. Roger Van der Weyden et avant lui les Van Eyck, avaient-ils eu un grand atelier où se formèrent et travaillèrent en commun les artistes de...
Sayfa 8 - ... main pour l'entraîner vers le ciel. La quatrième est un homme agenouillé ; il se retourne et étend les mains en regardant la mystérieuse balance. La cinquième est une jeune fille, qui marche les bras tendus vers l'ange qui garde la porte du séjour éternel. Devant elle se trouvent un homme et une femme dont on ne voit que la tête et les mains. Puis un religieux indiqué par sa tête rasée et sa couronne de cheveux.

Kaynakça bilgileri