Sayfadaki görseller
PDF
ePub
[merged small][ocr errors][merged small]

A notre très - cher Fils en J. C. Napoléon

BONAPARTE, Premier Consul de la République française.

PIE VII P A P E. Notre très-cher Fils en Jésus-Christ , salut et bénédiction apostolique.

Notre cher Fils Jean-Baptiste Caprara , cardinal-prêtre de la sainte Eglise Romaine , du titre de Saint-Onuphre, archevêque, évêque d'Iési, que nous envoyons très-volontiers auprès de vous et de la Nation française , en qualité de Légat à latere , de nous et du Saint Siege apostolique, vous remettra nos présentes Lettres. Elles vous feront connoître les fonctions importantes que nous confions audit cardinal, et en même temps elles vous prouveront de plus en plus l'amour paternel que nous vous portons, et le zèle avec lequel nous nous empressons de régler et d'exécuter, de la manière la plus fidèle et la plus exacte possible , tout ce qui a été statué entre nous par les actes de notre Convention, pour le bien de la Religion catholique , et pour la conservation de la tranquillité intérieure de la France. Nous

enim is pro suâ integritate , fide ac prudentiâ sit præcipuè expetitus à Te, eamque ob causam eò libentiùs mittatur à Nobis, scimus eum opinione virtutis suæ satis carum , ac commendatum isthuc accedere. Ei igitur Tecum agenti eam fidem habebis, quam Nobismetipsis haberes si Nos Tecum coram ageremus. Neque enim dubitamus quin is sit futurus apud Te, qualem et Tu pro ejus religione , fide, in rebusque gerendis dexteritate cognitum judicasti , qualemque

Nos etiam propter cætera munera gravis-sima , quibus est summâ cum laude perfunctus, speramus omnino extilurum. Quod ut bonum felix, fortunatumque sit tum Nobis , atque Catholicæ Ecclesiæ, tum Reipublicæ isti universæ, D.O. M. obsecramus , et Tibi Apostolicam Benedictionem pignus Paterna Charitatis Nostræ impertimur.

Datum Romæ apud Sanctam Mariam Majorem, sub Annulo Piscatoris, die 4 Septembris 1801, Pontificatûs Nostri anno secundo.

Josephus MAROTTI.

[ocr errors]

n'avons pas besoin de recommander à vos bonnes grâces ce cardinal, dont l'intégrité, la foi et la prudence vous sont connues, que vous avez demandé vous-même préférablement à tout autre, et que, pour cette raison, nous députons d'autant plus volontiers vers vous, que votre estime pour sa vertu vous le rend plus cher et plus recommandable. Vous traiterez donc avec lui, avec la niême confiance que vous pourriez faire avec nous-mêmes ; car nous ne doutons pas qu'il ne réponde par sa religion, sa foi et sa prudence dans les affaires, à la connoissance que vous avez de lui , et qu'il ne se montre tel que nous le fait espérer la manière digne des plus grands éloges , dont il s'est acquitté de plusieurs emplois très - importans. Nous demandons au Dieu tout-puissant qu'il le dirige , et qu'il répande sur lui ses bénédictions, de sorte que toute sa conduite tende à la prospérité de l'Eglise catholique , de notre Saint Siege, et de la République française, et nous vous donnons, comme un gage de notre charité paternelle , notre bénédiction apostolique.

Donné à Rome, à Sainte-Marie-Majeure, sous l’Anneau du Pêcheur, le 4 septembre 1801, la seconde année de notre pontificat.

Joseph MAROTTI.

B R E V E

Quo datur Cardinali Legato potestas

novos Episcopos instituendi,

P I US P P. V I I.

Ad futuram rei memoriam.

quem finem

per No

Quoniam, favente Deo, spes Nobis affulget assequendi ut in omnibus locis Dominio Gallicanæ Reipublicæ ad præsens subjectis unitas Sanctæ Matris Ecclesiæ redintegretur , et Catholica Religio reflorescat , in stras Apostolicas sub plumbo hâc ipsâ die datas Litteras de novo ereximus atque statuimus decem Metropolitanas et quinquaginta Episcopales Ecclesias , videlicet Archiepiscopalem Parisiensem cum suffraganeis Versalliensi, Meldensi, Ambianensi , Atrebatensi, Cameracensi, Suessionensi , Aurelianensi et Trecensi ; Archiepiscopalem Bituricensem Cum suffraganeis Lemovicensi, Claromontensi et Sancti Flori; Archiepiscopalem Lugdunensem cum suffraganeis Mimatensi, Gratianopolitana, Valentinensi et Camberiensi; Archiepiscopalem Rothomagensem cum suffraganeis Ebroicensi , Sagiensi, Bajocensi et Constantiensi , provinciæ Rothomagensis ; Archiepisco

1

BR E F

Qui donne au Cardinal Légat le pouvoir d'instituer les nouveaux Évéques.

PIE V II PAPE.

Pour en conserver le souvenir. COMME Dieu a bien voulu faire luire à nos yeux l'espérance de voir l'unité de notre sainte mère l'Eglise se rétablir, et la religion refleurir dans tous les pays actuellement soumis à la République française, et nous , par nos Lettres apostoliques, scellées en plomb, expédiées en ce même jour , ayant , à cet efl'et , érigé de nouveau et fondé dix églises métropolitaines et cinquante églises épiscopales , savoir : l'archevêché de Paris et ses suffragans, les évêchés de Versailles, Meaux, Amiens, Arras, Cambrai , Soissons, Orléans et Troyes ; l'archevêché de Bourges et ses suffragans, Limoges, Clermont et Saint-Flour; l'archevêché de Lyon et ses suffragans , Mende Grenoble , Valence et Chambéri ; l'archevêché de Rouen et ses suffragans , Evreux , Séez Bayeux et Coutances ; l'archevêché de Tours et ses suffragans, le Mans, Angers, Rennes, Nantes, Quimper, Vannes et Saint-Brieux; l'archevêché

[ocr errors]
« ÖncekiDevam »