Sayfadaki görseller
PDF
ePub

eu général , par les Lettres apostoliques précitées, scellées en plomb, soit d'une manière spéciale, par celles en date du 29 novembre 1801, expédiées sous l'anneau du pêcheur, nous appliquons, et nous unissons la dénomination et le titre de ces mêmes anciennes églises à quelques-unes de celles qui sont nouvellement érigées , dont l'arrondissement (diocésain s'il s'agit d'églises cathélrales, ou métropolitain s'il est question d'églises métropolitaines), comprend en tout , ou ca partie , les anciens diocèses de ces églises illustres dont nous avons parlé, le tout conformément à l'énumération ci-dessous: Tableau des Eglises Métropolitaines et Cathédrales

auxquelles on a uni les dénominations et les titres de quelques autres Eglises supprimées.

[blocks in formation]

Dijon...

Langres. Chambéri.

Genève. Conséquemment, nous ordonnons, en vertu de l'autorité apostolique à nous déléguée, e nous donnons respectivement la faculté aux ardelegatâ Auctoritate mandamus, et respective potestatem facimus , ut eorum quilibet titulo Ecclesiæ , ad quam promoti fuerint , alios quoque suppressarum Ecclesiarum titulos adjungant quos Nos in supradicto Elencho adnotavimus; ita tamen ut ex hâc titulorum unione et applicatione , propter Ecclesiarum quarumdam insignium memoriam et honorem unicè factâ, nullo unquam tempore deduci possit , aut easdem Ecclesias adhuc superesse, nec realiter fuisse suppressas , aut Antistitibus , quibus suarum Ecclesiarum titulo eorumdem titulorum adjungendorum potestatem fecimus, ullam aliam , præter eam , quam singulis hujus Decreti Nostri tenore expresse tribuimus , jurisdictionem adscri

plam fuisse.

Assignatis Sanctis Titularibus Patronis , sub quorum invocatione in unaquaque ex sexaginta erectis Metropolitanis , et Cathedralibus respeclivé Ecclesiis Templum majus erit appellandum , præfinitisque singularum Dioecesium limitibus postulat rerum ordo ut ad reliqua procedentes , ab earumdem Ecclesiarum capitulis ducamus exordium. Inter cætera enim quæ Nobis à Sanctissimo Domino Nostro , in sæpe laudatis Litteris Apostolicis mandata sunt, alterum illud est, ut suppressis jam à Sanctitate Suâ antiquis omnibus Gallicani Territorii Capitulis , nova in singulis Metropolitanis et Cathedralibus Ecclesiis, quâ ratione fieri poterit , constituantur. Quod cùm ita Nobis commissum sit, ut facúltas

bas

partes subdelegandi

quoque

chevêques et aux évêques qui seront canoniquement institués, de joindre chacun au titre de l'église qui lui sera confiée, les autres titres des églises supprimées que nous avons mentionnés dans le tableau ci-dessus; de manière cependant que de cette union et de cette application de titres, uniquement faites pour

l'honneur et pour conserver le souvenir de ces églises illustres, on ne puisse en aucun temps en conclure, ou que ces églises subsistent encore, ou qu'elles n'ont pas été réellement supprimées , ou que les évêques, à qui nous permettons d'en joindre les titres au titre de celle qu'ils gouverneront , acquièrent par là aucune autre juridiction

que celle qui est expressément conservée à chacun d'eux par la teneur de notre présent décret.

Après avoir assigné respectivement à chacune des soixante églises métropolitaines ou cathédrales nouvellement érigées, les saints Patrons titulaires, sous l'invocation desquels le temple principal de chacune d'elles sera désigné, et après avoir fixé les bornes de leurs diocèses respectifs, l'ordre des matières demande que nous en venions d'abord aux chapitres de ces mêmes églises. Parmi les autres choses que notre très-saint Père nous a ordonnées dans les Lettres apostoliques si souvent mentionnées, il nous a recommandé, en particulier, de prendre les moyens que les circonstances pourront permettre, pour qu'il soit établi de nouveaux chapitres dans les églises métropolitaines et cathédrales ceux qui existoient auparavant en France ayant

و

per memoratas Litteras Apostolicas Nobis ipsis tributa fuerit ; ideò hujus facultatis vigore Archiepiscopis , et Episcopis Galliarum primofuturis facultatem concedimus ut posteaquam canonice instituti Ecclesiarum suarum regimen actu consecuti erunt, capitulum in Metropolitanis et Cathedralibus respective Ecclesiis suis erigere ipsi possint juxta formam à Sacris Canonibus , Conciliisque præscriptam , et ab Ecclesiâ huc usque servatam , cum eo Dignitatum , et Canonicorum numero , quem ad earumdeni Metropolitanarum et Cathedralium Ecclesiarum utilitatem et honorem , attentis rerum circumstantiis , expedire judicabunt.

Eosdem autem Archiepiscopos et Episcopos enixè adhortamur ut quanto citiùs fieri poterit, supradictâ facultate, ad suarum Diæcesium utilitatem, Ecclesiarum tam Metropolitanarum quàm Cathedralium honorem, Religionis decus, ac administrationis suæ levamen utantur, memores eorum quæ ab Ecclesia circa Capitulorum erectionem et utilitatem sancita sunt; quod quidem eò faciliùs ab ipsis peragi posse confidimus, quod in ipsâmet suprà memoratâ Conventione inter Sanctitatem suam et Gallicanum Gubernium Parisiis feliciter initâ statutum sit, singulos Archiepiscopos, et Episcopos Gallicani Territorü unum in Ecclesiâ Metropolitana , et Cathedrali Capitulum habere posse.

Ut verò in iisdem Metropolitanis et Cathedralibus Ecclesiis in iis , quæ ad Capitula, ut suprà été supprimés; et nous avons reçu , à cet effet, par ces mêmes Lettres apostoliques, la faculté de subdéléguer pour tout ce qui concerne cet objet. Usant donc de cette faculté qui nous a été donnée, nous accordons aux archevêques et évêques qui vont être nommés, le pouvoir d'ériger un chapitre dans leurs métropoles et cathédrales respectives, dès qu'ils auront reçu l'institution canonique, et pris en main le gouvernement de leurs diocèses, y

· y établissant le nombre de dignités et d'offices qu'ils jugeront convenables dans les circonstances pour l'honneur et l'utilité de leurs métropoles et cathédrales en se conformant à tout ce qui est prescrit par les conciles et les saints canons, et à ce qui a été constamment observé dans l'église.

Nous exhortons fortement les archevêques et évêques d'user, le plutôt qu'il leur sera possible, de cette faculté, pour le bien de leurs diocèses, l'honneur de leurs églises métropolitaines et cathédrales, pour la gloire de la religion, et pour se procurer à eux-mêmes un secours dans les soins de leur administration, se souvenant de ce que l'église prescrit touchant l'érection et l'utilité des chapitres. Nous espérons qu'ils pourront le faire d'autant plus facilement, que dans la Convention même, conclue à Paris entre sa Sainteté et le Gouvernement français, il est permis à tous les archevêques et évêques de France d'avoir un chapitre dans leur cathédrale ou leur métropole.

Or, afin qne la discipline ecclésiastique sur ce qui concerne les chapitres, soit observés

[ocr errors]
« ÖncekiDevam »