Sayfadaki görseller
PDF
ePub

So trouvo à Orléans :

Chez GATINEAU, rue Jeanne-d'Aro, 41;

BLANCHARD, rue d'Escures, 9;
ANDRÉ, rue Sainte-Anne, 2;
PELLISSON (V.), rue d'Escares, 5.

Orléans, imp. de G. JACOB, rue Bourgogne, 220.

[blocks in formation]

PARIS,
LECOFFRE et Cie, rue du Vieux-Colombier, 29;
DIDIER et Cie (Librairie académique), quai des Augustios, 35;
DEVARENNE, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 26.

1860

[ocr errors]

Ce livre pourra paraître publié à contre-lemps.

A propos des événements d'Italie, il revient sur les plus grandes questions de doctrine, de droit public, et d'histoire, dans un moment où des coups de main audacieux, favorisés par la faiblesse des uns et la tolérance des autres, bravent toutes les doctrines, ne tiennent compte d'aucun droit, et menacent de refaire chaque matin l'histoire.

Écrire un livre dans de telles conditions est un supplice comparable à celui de prononcer , au milieu d'un orage, ou parmi les cris tumultueux d'une foule malveillante, un discours entrecoupé, à chaque phrase, par des interruptions confuses ou par des coups de foudre.

Il faut rendre cette justice au dernier et au plus violent de

[ocr errors]
[ocr errors]

nos interrupteurs, Garibaldi, qu'il dit ouvertement son but. Il en est d'autres qu'il faut deviner ; pour lui, on n'a qu'à l'entendre :

« L'Italie, au lieu de 100,000 soldats, doit en armer 500,000... « Avec une telle armée, l'Italie n'aura plus besoin de patrons « étrangers, qui la dévorent peu à peu, sous prétexte de la déli( vrer... Il faut partout encourager les braves... L'insurrection « doit être aidée non seulement en Sicile, mais partout où il y a. « des ennemis à combattre... Que les Marches, l'Ombrie, la Sa« bine, la cainpagne de Rome, le pays napolitain, s'insurgent... ( contre les mercenaires du Pape et du Bourbon... contre le « prêtre qui règne à Rome.... Si les villes ne suffisent pas, il « faut se jeter par bandes dans les campagnes... Un brave trouve « partout des armes !... N'écoutez pas la voix des lâches qui se « prélassent devant des tables bien garnies... )

GARIBALDI, général romain, promu par un gouverne

ment élu par un suffrage universel.

C'est ce même homme qui avait déjà dit :

« Il faut extirper de l'Italie le chancre de la Papauté...

« Tout homme né sur cette terre devrait mettre la main au « pavé des rues... el venger sur ces misérables hypocrites à ( soutane noire... etc. )

Je ne sais, à l'heure où j'écris, si le succès ou de justes revers attendent l'auteur de ces sanguinaires paroles ; mais je sais que les programmes tracés par sa main, d'autres se lèveront pour les accomplir, s'il échoue lui-même : ces sortes d'appels, adressés aux plus violentes passions révolutionnaires, manquent rarement d'exécuteurs, jusqu'à ce que Dieu se lève à son tour et intervienne dans sa justice.

Devant ces déclarations sans pudeur et sans voile, on n'accusera plus les évêques et les catholiques de combattre des chi

« ÖncekiDevam »