Histoire de l'université de Valence et des autres établissements d'instruction de cette ville

Ön Kapak
Impr. E. Marc Aurel, 1861 - 432 sayfa
0 Eleþtiriler
Yorumlar doðrulanmaz ancak Google, sahte içerik olup olmadýðýný kontrol eder ve tespit ettiklerini kaldýrýr
 

Kullanýcýlar ne diyor? - Eleþtiri yazýn

Her zamanki yerlerde hiçbir eleþtiri bulamadýk.

Seçilmiþ sayfalar

Diðer baskýlar - Tümünü görüntüle

Sýk kullanýlan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 219 - ... 12. ment à l'aide des secours que lui fournit la suppresesion de l'Université de Grenoble, dès que, sans cela, d'après l'aveu de son conseil de ville, elle n'eut pu mettre à sa tête le premier jurisconsulte du monde. Il est probable d'ailleurs, et c'est aussi l'opinion générale dans nos pays , que jamais les autorités administratives et judiciaires de Grenoble ne renoncèrent aux droits de leur ville , et que , de temps à autre, ils essayèrent de faire entendre leurs réclamations...
Sayfa 184 - roi de France et de Navarre, Dauphin de Viennois, comte de Valentinois et Dyois, Provence, Forcalquier et terres adjacentes...
Sayfa 4 - ... elle alluma un foyer de développement intellectuel ; elle, servit d'instrument à la fermentation et à la propagation des idées. Les monastères du midi de la Gaule sont les écoles philosophiques du christianisme : c'est là qu'on médite, qu'on discute, qu'on enseigne; c'est de là que partent les idées nouvelles, les hardiesses de l'esprit, les hérésies. Ce fut dans les abbayes de...
Sayfa 370 - Si quis autem hoc attentarc praesumpserit, indignationem Omnipotentis Dei ac Beatorum Petri et Pauli Apostolorum ejus se noverit incursurum. Datum Romae apud Sanctum Petrum, anno Incarnationis Dominicae millesimo quadrigentessimo nonagesimo tertio, quarto nonas Maii, Pontificatus nostri anno primo.
Sayfa 14 - Guigardus l'objet de ses travaux, son gouvernement et ses privilèges. Elle se composera de quatre facultés : celle de théologie, celle de droit civil et canonique, celle de médecine et celle de philosophie et des arts libéraux. Elle aura un chancelier, un recteur, des régents, des agrégés, des bedeaux, etc., et elle jouira des mêmes franchises que celles d'Orléans, de Montpellier et de Toulouse (i).
Sayfa 52 - ... regarder à la conséquence de ce qu'ils entreprenoyent, ny poiser l'inconvénient arrivé à ceux d'Amboyse, jugèrent le temple des cordeliers estre propre pour faire leurs prédications, duquel ils se saisirent aussitost, et y feirent prescher publiquement et de plein jour, au son de la cloche, qui fut cause de faire venir gens de toutes parts, et du menu populaire du plat païs une infinité, lesquels prenoyent merveilleux goust à ceste doctrine, détestant ouvertement les abus desquels...
Sayfa 13 - ... ces lettres, dit M. Nadal, le dauphin semble faire avec plaisir le dénombrement des avantages que Valence offrait à la jeunesse studieuse. Il loue, en particulier, son admirable situation, la beauté de son climat, la salubrité de l'air qu'on y respire, la fertilité des campagnes qui l'environnent, la facilité de ses communications avec les autres villes du Dauphiné et avec les provinces limitrophes. Il expose ensuite, en détail, l'organisation intérieure de l'université, princepset...
Sayfa 69 - ... Il ajoute aussitôt une remarque dont on comprendra toute l'acrimonie lorsqu'on saura qu'un autre jurisconsulte , Pierre Loriol , dont nous parlerons bientôt , et dont on suspectait aussi les opinions religieuses, était professeur à Valence. Gribald et Loriol, dit Languet , réunis à Valence , y feront un beau couple , surtout si l'on considère qu'ils auront dans leur voisinage , à Grenoble , Govéa , qui est encore plus scélérat que chacun d'eux. Ei (Cujacio) Va.lentiœ succedet Gribaldus....
Sayfa 52 - ... de grandes choses. Car quelques esprits pétulans, qui ne se contentoyent d'un estât médiocre et paisible, vouloyent se manifester en public; autres non. Voylà le commencement de leur division, et la source dont grand mal survint puis après. Avec ceux de la ville et les escholiers qui alloyent aux prédications, s'adjoignirent plusieurs jeunes gentilshommes, les uns curieux de nouveautés et peu instruicts, les autres meus d'un zèle qui toutesfois avoit besoing de discrétion. Car n'ayant...
Sayfa 405 - Les communes qui possédaient des établissements d'instruction, connus sous le nom de collèges, et dans lesquelles il ne sera pas placé d'école centrale, pourront conserver les locaux qui étaient affectés auxdits collèges, pour y organiser, à leurs frais, des écoles centrales supplémentaires.

Kaynakça bilgileri