Dictionnaire historique: ou, Biographie universelle des hommes qui se sont fait un nom par leur génie, leurs talents, leurs vertus, leurs erreurs ou leurs crimes, depuis le commencement du monde jusqu'a nos jours, 9. cilt

Ön Kapak
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 113 - II ya des esprits, si je l'ose dire, inférieurs et subalternes, qui ne semblent faits que pour être le recueil, le registre, ou le magasin de toutes les productions des autres génies : ils sont plagiaires, traducteurs, compilateurs ; ils ne pensent point, ils disent ce que les auteurs ont pensé; et comme le choix des pensées est invention, ils l'ont mauvais, peu juste, et qui les détermine plutôt à rapporter beaucoup de choses, que d'excellentes choses...
Sayfa 279 - Révolution marche à grands pas vers une fin heureuse, puisqu'elle amène toutes les opinions à un seul centre politique ; aujourd'hui qu'il ne doit plus y avoir d'autre culte public et national que celui de la liberté et de la sainte égalité...
Sayfa 390 - ... de la jeunesse, souvent de la haute naissance, pour soulager dans les hôpitaux ce ramas de toutes les misères humaines dont la vue est si humiliante pour l'orgueil humain, et si révoltante pour notre délicatesse.
Sayfa 219 - ... est donc fort heureux que sur ce point essentiel nous ayons une loi divine, supérieure au pouvoir des hommes. Si elle est bonne, gardons-nous de la mettre en danger, en lui donnant une autre sanction que celle de la religion. Mais il est un nombre de raisonneurs qui prétendent qu'elle est détestable; soit : il en est pour le moins un aussi grand nombre qui soutiennent qu'elle est sage, et auxquels он ne fera pas changer d'avis.
Sayfa 205 - C'est à Gesner que nous devons l'idée d'établir les genres des plantes , par rapport à leurs fleurs , à leurs semences et à leurs fruits. On doit regarder comme une perte considérable , celle du grand Herbier qu'il avait entrepris , et dont il parle souvent dans ses différents écrits sur la botanique.
Sayfa 90 - Je savais bien que, suivant Pythagore, les âmes des hommes, après leur mort, entraient dans le corps des bêtes ; mais je ne croyais pas que l'âme d'une bête entrât dans le corps d'un homme.
Sayfa 157 - Tous ces écrits ont été publiés en 1610, par le P. Sirmond. La lettre à Robert d'Arbrissel, fondateur de...
Sayfa 119 - ... corbeille, et le jus dans un pot, de l'apporter sous un chêne, et de verser ce jus sur la chair qu'il mit sur une pierre. L'ange toucha la pierre avec une baguette, et il sortit aussitôt de cette pierre un feu qui consuma la chair et le pain. Gédéon ayant ensuite étendu sur le soir la toison, il la trouva le lendemain toute mouillée de la rosée, sans en voir sur la terre des environs.
Sayfa 336 - Ce prélat, convaincu que le bénédictin enseignait que Dieu nécessite tous les hommes à se sauver ou à se perdre, l'anathématisa en 848 dans un concile. Il écrivit contre lui à Hincmar, archevêque de Reims , dans le diocèse duquel Gotescalc avait reçu la prêtrise. Hincmar convoqua un concile l'année d'après , à Quiercy-sur-Oise. Gotescalc fut dégradé du sacerdoce et fouetté publiquement en présence deCharles-lc-Chauve , ensuite enfermé dans l'abbayedeHautevilliers.
Sayfa 416 - Dans le temps des troubles entre Louis le Débonnaire et ses fils , Grégoire vint en France à la prière de Lothaire , pour tâcher de mettre la paix.

Kaynakça bilgileri