Histoire scandaleuse, politique, anecdotique et bigote du clergé de France

Ön Kapak
chez les marchands de nouveautés, 1830 - 176 sayfa
 

Kullanıcılar ne diyor? - Eleştiri yazın

Her zamanki yerlerde hiçbir eleştiri bulamadık.

Seçilmiş sayfalar

Diğer baskılar - Tümünü görüntüle

Sık kullanılan terimler ve kelime öbekleri

Popüler pasajlar

Sayfa 70 - Ci gît un très-grand personnage , Qui fut d'un illustre lignage , Qui posséda mille vertus , Qui ne trompa jamais, qui fut toujours fort sage. Je n'en dirai pas davantage : C'est trop mentir pour cent écus.
Sayfa 94 - U» prêtre, et le curé de Saint-Roch , sur la paroisse duquel est M. Piron , s'étant successivement présentés chez le moribond, ont été reçus tous deux par ce plaisant avec la même gaieté qu'il a répandue sur toute sa vie. Le premier l'ayant appelé son cher frère , il lui dit qu'il n'en avait jamais eu qu'un , qui était mort, et que c'était une bête ; et lui a demandé si c'était en cette qualité qu'il comptait le remplacer ? Quant au pasteur, il ne l'a pas moins malmené...
Sayfa 97 - ... le curé de Saint-Sulpice leur avait déclaré « qu'il ne voulait pas l'enterrer en terre sainte. « Je désire fort que vous n'ayez pas encore procédé à cet « enterrement , ce qui pourrait avoir des suites fâcheuses pour « vous : et si l'inhumation n'est pas faite, comme je l'espère, « vous n'avez qu'à déclarer que vous n'y pouvez procéder sans « avoir des ordres exprès de ma part. « J'ai l'honneur d'être bien sincèrement, etc.
Sayfa 112 - L'abbaye formait une petite ville ; tous les bâtimens abbatiaux et leurs dépendances étaient multipliés : il y avait le quartier des dames , et chacune trouvait dans son appartement tous les objets nécessaires à l'habillement et à la toilette. Chaque religieux avait ses chevaux : on chassait dans les forêts dépendantes de l'abbaye ; on jouait la comédie ; on passait la...
Sayfa 86 - Pauvre sot que vous êtes, Croyez-moi, monsieur de Beaumont, Laissez paître vos bêtes Autant qu'elles voudront. Ces bonnes gens Sont peu friands; Avec de petits croquets blancs, Vous les renverrez tous contens.
Sayfa 112 - Chaque religieux avait ses chevaux; enchâssait dans les forêts dépendantes de l'abbaye ; on jouait la comédie; on passait la nuit au jeu, à la danse; les tables étaient servies à toute heure , et l'on n'avait dans cette abbaye d'autre danger à courir que celui des indigestions , et des apoplexies entre les bras d'une dame ! IL est inutile d'ajouter que chaque religieux avait sa maîtresse. Je rapporte ces faits , parce que j'en ai été témoin : tout le haut Languedoc pourrait les certifier,...
Sayfa 112 - ... les étages : il y en avait à la cour , dans les hôtels de Paris , pour la bourgeoisie , pour les classes ouvrières. Les noms de plusieurs ordres monastiques sont synonymes d'autant de vices grossiers. Les bernardins de Granselve, abbaye de quatre cent...
Sayfa 91 - CERTAIN abbé, visant aux sceaux Ainsi qu'aux dignités du plus haut ministère, S'adresse, dit-on, au Saint-Père, Pour être colloque parmi les cardinaux. — Quoi, saint-père, dit-il, serait-ce une arrogance De tendre au même rang où Dubois fut porté ? Non moins que lui j'ai la naissance, L'esprit, les mœurs et la subtilité. En outre, mieux que lui ne suis-je pas noté ? — Connais-toi mieux, lui répond le Saint-Père Justement animé d'une sainte colère : 0 Satanas!
Sayfa 104 - Vous ne savez pas le latin : . Ne criez pas au sacrilège , Si l'on ferme votre collège ; Car vous mettez au masculin Ce qu'on ne met qu'au féminin.
Sayfa 100 - Messieurs, je soutiendrai toujours la religion dans mon royaume, mais vous ne devez pas laisser tout à faire à l'autorité, vos exemple...

Kaynakça bilgileri