Sayfadaki görseller
PDF
ePub

ANCIENNE & NOUVELLE

DISCIPLINE DE L'ÉGLISE

TOME TROISIÈME

[ocr errors][ocr errors]

DISCIPLINE DE L'ÉGLISE

PAR LOUIS THOMASSIN

Prêtre de l'Oratoire

NOUVELLE ÉDITION, REVUE, CORRIGÉE ET AUGMENTÉE

PAR M. ANDRÉ

Curé de Vaucluse , docteur en droit canonique, membre de plusieurs sociétés savantes

[merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][ocr errors][merged small][ocr errors][subsumed][merged small][merged small][subsumed][merged small][merged small][merged small]

ANCIENNE ET NOUVELLE

DISCIPLINE DE L'ÉGLISE

TOUCHANT LES BÉNÉFICES ET LES BÉNÉFICIERS.

PREMIÈRE PARTIE

[ocr errors]

QUI TRAITE : 1° DU PREMIER ORDRE DES CLERCS. - 2° DU SECOND ORDRE.

-3° DES CONGRÉGATIONS MONASTIQUES.

LIVRE TROISIÈME.

Des Séminaires, des Chapitres, des Couvents et des Congrégations.

CHAPITRE VINGT-QUATRIÈME.

DES DIVERSES RÈGLES MONASTIQUES QUI ONT EU COURS EN FRANCE ET AILLEURS,

SOUS L'EMPIRE DE CLOVIS ET DE SES SUCCESSEURS.

I. Diverses règles et leurs divers auteurs.

XII. XIII. En Italie elle a eu encore plus de crédit, mais saint * II. La règle de saint Césaire, supplément de celle de sain Grégoire, pape, ne s'y dévoua jamais, ni ses monastères, ni ses Augustin.

disciples, à l'exclusion des autres règles. III. De celle de saint Cassien; que Cassien était Français d'o- XIV. La règle de saint Benoit l'a emporté par sa sage conrigine; son double monastère à Marseille.

descendance. IV. Pourquoi les règles des religieuses ont été les premières. XV. Saint Grégoire avait été moine et fondateur de plusieurs

V. De la règle de saint Colomban; combien elle eut de cours monastères, sans s'attacher à aucune règle à l'exclusion des en France.

autres. La règle de saint Benoit fort respectée dans l'AngleVI: VII. Elle succéda à celles de Cassien et de saint Basile, terre. Si Bède s'y était dévoué. Si Maur et Augustin portèrent et servit à réformer l'état monastique.

la règle de saint Benoit en France et en Angleterre. VIII. La règle de saint Benoit. Son excellence. On la joint à XVI. De l'Espagne. celle de saint Colomban. La règle de saint Donat.

IX. Les moines ne faisaient point encore de congrégations ni d'ordres différents. Ce n'était qu'un corps, comme tous les ec- I. Les règles de saint Césaire, de saint Auréclésiastiques ne faisaient qu'un corps et un ordre.

lien, de saint Colomban, de saint Benoît ont X. XI. Tous nos moines français ne devinrent bénédictins été quelquefois nommées en traitant les maque parce qu'ils s'attachèrent tous à la règle de saint Benoit, comme la plus achevée.

tières précédentes, et il ne nous a point encore Tu. Tom. II.

1

« ÖncekiDevam »